Agritrop
Home

Quatrième Réunion de l'"International Council on Lethal Yellowing-ICLY"

GERDAT - CIV. 1980. Quatrième Réunion de l'"International Council on Lethal Yellowing-ICLY". Oléagineux, 35 (6) : pp. 297-304.

Journal article ; Notoriété en attente de mise à jour
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID453573.pdf

Télécharger (702kB) | Preview

Titre français : Quarta reunion del "International Council on Lethal Yellowing - ICLY" / Titre anglais : Fourth meeting of the International Council on Lethal Yellowing-ICLY

Abstract : La 4e Réunion de l'International Council on Lethal Yellowing " (I. C. L. Y.) s'est tenue du 13 au 17 août 1979 à Fort-Lauderdale aux Etats-Unis. Les communications présentées ont toutes été d'un réel intérêt, et les sessions se sont révélées intéressantes, tant par les nouveautés rapportées dans le domaine des mycoplasmes et les essais de transmission, que par les discussions qui ont suivi (1). Il faut rappeler qu'il existe une très grande similitude entre le Jaunissement mortel du cocotier en Floride et dans les Caraïbes et 1es maladies à jaunissement du cocotier en Afrique de l'Ouest: maladie du Cap St Paul au Ghana, maladie de Kaincopé au Togo, maladie de Kribi au Cameroun. En effet, aux symptômes analogues s'ajoutent les observations simultanées de mycoplasmes dans toutes ces maladies par différentes équipes de chercheurs. Il apparaissait donc important de faire pour nos lecteurs africains, le point sur les éléments nouveaux enregistrés au cours de ce groupe de travail, dans le domaine de ces maladies à mycoplasmes. Le résultat le plus << spectaculaire " rapporté par les entomologistes de Floride, au cours du 4e meeting de l'I. C. L. Y. est celui qui concerne le vecteur du Jaunissement mortel. Suspectée depuis plusieurs années, la cicadelle Haplaxius crudus (Van Duzee) a été pour la première fois en 1978-1979 introduite en masse dans cinq cages contenant soit des cocotiers, soit des Veitchia merrilli sains, et dam; une grande cage (serre) contenant des cocotiers et des Veitchia. Des cas de Jaunissement mortel ont été relevés dans ces cages, principalement sur Veitchia. Howard, qui a réalisé ce travail, fait toutefois quelques réserves car il y a eu quelques contaminations par d'autres insectes et il ne sait pas avec certitude si c'est la même maladie qui affecte le cocotier et les Veitchia (il y a des MLO dans les deux cas, mais la réponse aux antibiotiques est différente). Tsai (Université de Floride à Fort Lauderdale) a pu obtenir de son côté le même genre de résultats (7 cas de transmission sur 67 testés, avec présence de MLO dans 2 de ces 7 cas). Sur le plan pratique, les résultats obtenus avec les traitements insecticides sont en accord avec l'hypothèse Haplaxius vecteur, et on observerait que des traitements individuels d'insecticides abaissent le taux de maladie sur Veitchia merrWi et réduisent également le nombre d' Haplaxius crudus trouvés sur ces palmiers: Diazinon = 6,65 p. 100, Diméthoate = 8,63 p. 100, Témoins = 11,22 p. 100 de palmiers malades. Ce genre de contamination en masse (comme cela avait été fait pour le Blast) doit être maintenant effectué en Jamaïque où rien de nouveau dans ce sens n'a été réalisé jusqu'à présent. La communication de Hunt constitue un autre sujet d'intérêt. L'auteur, actuellement à Sumatra, rapporte qu'une maladie d'origine inconnue semblable au Jaunissement mortel a tué plus de 13 000 cocotiers Grands locaux dans l'Ue de Natuna; la première observation de la maladie sur cette île, très peu accessible (nord-ouest de Bornéo), aurait eu lieu en 1975. Aujourd'hui, la maladie aurait détruit une grande quantité d'arbres dans une ile près de Singapour (Pulau Bintan) et des symptômes similaires ont été observés sur des cocotiers locaux sur la côte Est de Sumatra (près de l'aéroport international de Pekan-Baru) et à Semantan (Bornéo). Des échanti1lons sont en cours d'observation en Angleterre et aux Etats-Unis pour la détection d'éventuels mycoplasmes. Cette hypothèse de Jaunissement mortel en Indonésie/Malaisie est retenue dans une communication de Chiarappa, mais elle est beaucoup moins évidente. Des travaux intéressants sur les mycoplasmes ont été présentés par des chercheurs anglais et américains. Il semble en particulier que les spiroplasmes (mycoplasmes cultivables) aient une gamme d'hôtes très étendue, depuis les citrus jusqu'aux graminées. Des expériences très prometteuses ont été réalisées en Floride avec la multiplication de mycoplasmes dans des chenilles de lépidoptères, ce qui pourrait ouvrir la voie à la culture de nouveaux mycoplasmes, et parmi ceux-ci ceux du Jaunissement mortel. Les problèmes enregistrés dans d'autres maladies ayant des analogies avec les jaunissements mortels ont été abordés. Ce fut le cas par exemple des maladies à protozoaires flagellés intraphloémiques. Il faut noter à ce propos que la maladie dénommée << cas 9 " par Mac Coy et Martinez Lapez avait déjà fait l'objet d'une publication (Dollet, Lopez dans Oléagineux n° de mai 1978, p. 209-217), sous le nom de Marchitez. Il n'y a donc pour l' 1. R. H. O. qu'une seule maladie pouvant présenter une gamme de symptômes légèrement différents suivant la climatologie, fécologie, et la physiologie du palmier : la Marchitez. Un compte rendu des travaux réalisés par l'i. R. H. O. sur ce sujet ainsi que sur le Blast du palmier et du cocotier en Côte-d'Ivoire a été présenté. Nous publions ci-dessous les résumés de quelques communications présentées, sur : le Lethal Yellowing, la Marchitez, la maladie " Cadang-Cadang " et une maladie inconnue, qui ont paru s'inscrire dans le cadre des préoccupations immédiates de ceux qui suivent les problèmes pratiques du développement des cultures du palmier à huile et du cocotier en Afrique de l'Ouest, en Amérique latine et en Extrême-Orient . (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : The 4th Meeting of the International Council on Lethal Yellowing (I. C. L. Y.) was held {rom 13th to 17th August 1979 at Fort Lauderdale, U. S. A. All the papers presented were of very real interest, and the sessions were valuable both by the new findings reported in the field of mycoplasma and of the transmission trials, and by the discussions which followed them (1). It must be recalled that there is a very great similarity between Lethal Yellowing of the coconut in Florida and the Caribbean and coconut yellows in West Africa: Cape St. Paul disease in Ghana, Kaincope diseuse in Togo, Kribi disease in Cameroon. In fact, to the resemblance between the symptoms is added the simultaneous observation of mycoplasma in all these diseases by different learn of research workers. It was considered important, therefore, to bring our African readers up to date about the new facts reported at the meeting concerning these mycoplasma diseases. The most spectacular result presented by the Florida entomologists was that regarding the vector of Lethal Yellowing. Suspected for several years, the leaf-hopper Haplaxius crudus (Van Duzee) was introduced massively for the first time in 1978-79 into 5 cages containing either healthy coconuts or Veitchia merrilli and into a large cage containing coconut and Veitchia. Nevertheless, Howard, who did this work, had certain reserves, as there were a few contaminations by other insects and he is not absolutely sure that bath the coconuts and the Veitchia are afflicted by the same disease (there are MLO in both cases, but the response to antibiotics is different). For his part, Tsai (University of Florida, Fort Lauderdale) obtained the same kind of results: 7 cases of transmission out of 67 tested, with MLO present in 2 out of 7 cases. On the practical plane, the results given by insecticide treatments agree with the theory that Haplaxius is the vector, and il will be seen that individual treatments reduce both the rate of disease on Veitchia and the number of Haplaxius found on these palms : Diazinon = 6.65 p. 100, Dimethoate = 8.63 p. 100, Control = 11.22 p. 100 diseased palms. This type of mass contamination (which had already been done for Blast) is now to be carried out in Jamaica, where nothing new has been done in this direction up to the present. P. Hunt's communication provided another subject of interest. The author, now in Sumatra, reports that a disease of unknown origin, similar to Lethal Yellowing, has killed more than 13 000 Local Tall coconuts on the Isle of Natuna; it is said to have been observed for the first time in 1975 on this very remote island (N. W. of Borneo). Today, it may be this disease which has destroyed a large number of trees on an island near Singapore (Pulau Bintan), and similar symptoms have been seen on local coconuts on the East coast of Sumatra (near Pekan-Baru International Airport) and at Semantan ( Borneo). Samples are being examined in England and the United States to see if mycoplasma can be detected. This hypothesis of a Lethal Yellowing in Indonesia/Malaysia is retained in a paper by Chiarappa, but it is much less evident. Interesting work on mycoplasma was presented by English and American researchers. In particular, it seems that the spiroplasma (cultivable mycoplasma) have a very wide host spectrum, ranging (rom citrus to grasses. Promising tests have been carried out in Florida, with the multiplication of mycoplasma in Lepidoptera larvae, which could open the way for the culture of new mycoplasma, amongst them that of Lethal Yellowing. The problems which have arisen with other disease having similarities with the lethal yellowings were also discussed; this was the case, for example, with flagellate prolozoa diseuses. In this connection it should be noted that the disease called " Case 9 " by Mac Coy and Martinez Lopez had already been dealt with in a publication by Dallet and Lopez (cf. Oléagineux, N° May 1978, p. 209-217) under the name of Marchitez. As far as the I. R. H. O. is concerned, therefore, there is only one disease, but it can produce a slightly different range of symptoms according to the climate, the environment and the physiology of the palm: Marchitez. An account of the research done by the I. R. H. O. on this subject, as well as on oil palm and coconut Blast in the Ivory Coast, was presented. We publish hereafter abstracts of a few of the papers on : Lethal Yellowing, 1V.larchitez, Cadang-cadang disease, and a disease of unknown etiology, which appeared to us to be in line with the immediate concerns of all those who follow the practical problems of oil palm and coconut development in West Africa, Latin America and the Far East. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Cocos nucifera, Maladie des plantes, Étiologie, Transmission des maladies, Vecteur de maladie, Contrôle de maladies, Hybride, Cadang cadang du cocotier

Mots-clés complémentaires : Jaunissement mortel, Pourriture du coeur, Blast

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/453573/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-06 ]