Agritrop
Home

Résistance à l'endrine d'Earias insulana (Boisd.) et E. biplaga (Wlk.), Lépidoptères Noctuidés, à Madagascar

Bournier Jean-Paul, Peyrelongue J.. 1974. Résistance à l'endrine d'Earias insulana (Boisd.) et E. biplaga (Wlk.), Lépidoptères Noctuidés, à Madagascar. Coton et Fibres Tropicales, 29 (3) : pp. 353-356.

Journal article ; Notoriété en attente de mise à jour
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID455612.pdf

Télécharger (378kB) | Preview

Abstract : Dès 1967, E. insulana de la région de Tuléar (sud-ouest) devint 100 fois plus résistant à l'endrine. En 1971 et 1972 l'évaluation des DL50 effectuée sur des chenilles d'Earias originaires de Majunga (nord-ouest) montra que cette résistance à l'endrine était devenue beaucoup plus grande qu'à Tuléar: 13 fois pour E. insulana (DL 50 = 942 microgramme/g), 700 fois pour E. biplaga (PL 50 = 3 680 ± 424 microgramme/g). Les pulvérisations insecticides d'endrine-DDT ont été remplacées par celles de monocrotophos-DDT (DL 50 de monocrotophos sur E. insulana en 1971 = 14.8 ± 0,28 microgramme/g).

Mots-clés Agrovoc : Earias, Résistance aux produits chimiques, Composé organochlore, Composé organophosphoré, Lutte chimique, Pesticide, Dose létale

Mots-clés géographiques Agrovoc : Madagascar

Auteurs et affiliations

  • Bournier Jean-Paul
  • Peyrelongue J.

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/455612/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-07 ]