Agritrop
Home

Tolérance à la deshydratation des embryons somatiques de palmier à huile

Aberlenc-Bertossi Frédérique, Chabrillange Nathalie, Duval Yves. 2001. Tolérance à la deshydratation des embryons somatiques de palmier à huile. In : Des modèles biologiques à l'amélioration des plantes. Hamon Serge (ed.). AUF. Paris : IRD, pp. 659-660. (Colloques et séminaires / IRD) ISBN 2-7099-1472-7 Journées scientifiques du réseau AUF "Biotechnologies végétales : amélioration des plantes et sécurité alimentaire". 7, Montpellier, France, 3 July 2000/5 July 2000.

Poster
[img] Published version - Français
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID475696.pdf

Télécharger (975kB)

Abstract : Le contrôle de la tolérance à la dessiccation des embryons somatiques de palmier à huile a été étudié afin de permettre la conservation sur le moyen-long terme à température positive. Les embryons zygotiques de cette espèce accumulent des quantités importantes d'oligosaccharides, en particulier sous forme de saccharose qui peut atteindre 25% du poids sec. Une accumulation d'ABA est observée au début des phases tardives de l'embryogenèse qui est suivie par la mise en place de la tolérance à la dessiccation de l'embryon. L'effet de ces deux composés, le saccharose et l'ABA, sur l'aptitude à la déshydratation des embryons somatiques a été étudié. Placés sur des concentrations croissantes en saccharose, les embryons somatiques présentent une augmentation de leur poids de matière sèche et une diminution de leur teneur en eau. La survie à la déshydratation des embryons traités au saccharose est significativement supérieure à celle des embryons témoins. Après 4 heures de déshydratation les embryons traités à la concentration de 240 g/l présentent un taux de survie de 40% pour une teneur en eau de 0.23 gH2O g/MS. Le saccharose s'accumule dans les embryons jusqu'à 30% du poids sec. L'ABA, ajouté dans les milieux de culture aux concentrations de 10 à 100 microM, provoque une légère déshydratation des embryons et une augmentation de leur poids de matière sèche. Il améliore significativement la tolérance à la déshydratation des embryons somatiques. 24% des embryons traités avec 25 microM d'ABA, survivent une déshydratation jusqu'à une teneur en eau de 0.4 gH2O g/MS, contre seulement 4% des embryons témoins. Si l'ABA et le saccharose n'ont pas permis d'induire une tolérance complète à la dessiccation, équivalente à celle des embryons zygotiques, l'implication de ces facteurs a été mise en évidence au cours des étapes tardives de l'embryogenèse somatique. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Elaeis guineensis, Embryon somatique, Déshydratation, Tolérance, Résistance à la sécheresse

Classification Agris : F02 - Plant propagation
F60 - Plant physiology and biochemistry

Auteurs et affiliations

  • Aberlenc-Bertossi Frédérique, IRD (FRA)
  • Chabrillange Nathalie, IRD (FRA)
  • Duval Yves, CIRAD-CP-PALMIER (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/475696/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-05-13 ]