Agritrop
Home

Diversité moléculaire et variabilité du pouvoir pathogène chez les champignons du genre Cylindrocladium associés aux nécroses racinaires du bananier

Risède Jean-Michel, Simoneau Philippe. 2001. Diversité moléculaire et variabilité du pouvoir pathogène chez les champignons du genre Cylindrocladium associés aux nécroses racinaires du bananier. In : 5e Congrès de la Société Française de Phytopathologie, Angers (France), 26 - 29 mars 2001. SFP. s.l. : s.n., Résumé, p. 13. Congrès de la Société Française de Phytopathologie. 5, Angers, France, 26 March 2001/29 March 2001.

Paper without proceedings
Full text not available from this repository.

Abstract : Les champignons filamenteux du genre #Cylindrocladium# constituent la composante fongique majeure du complexe parasitaire racinaire qui grève les rendements agronomiques des systèmes de culture continue de bananiers de plusieurs régions du monde. La taxonomie de ce genre a fait l'objet de très nombreuses révisions ces dernières années, en particulier du fait de l'existence de plusieurs complexes d'espèces morphologiquement similaires. La diversité des populations impliquées chez le bananier et la variabilité de leur pouvoir pathogène sont encore méconnues. Dans le but de caractériser ces champignons phytopathogènes, une étude combinant l'utilisation de critères morphologiques, de profils de restriction de la région IGS de l'ADN ribosomal, de marqueurs RAPD et de variables estimatives de l'agressivité des isolats a été entreprise. Elle concerne une centaine d'isolats provenant de la Caraïbe, du Cameroun et du Costa-Rica. L'analyse phénotypique a permis d'identifier 3 morphotypes majeurs. Le typage IGS s'est révélé être une méthode simple et performante d'identification des champignons du genre #Cylindrocladium#, qui a permis d'assigner les 3 morphotypes aux espèces #Cy. gracile#, #Cy spathiphylli# et #Cy. scoparium#. La diversité intra spécifique est en cours d'appréciation à l'aide des marqueurs RAPD, et une recherche est menée pour préciser si la variabilité du pouvoir pathogène, évalué en conditions contrôlées en chambre climatique à partir des propagules infectieuses (conidies et microsclérotes), est corrélée ou non à l'existence de sous-populations génotypiquement distinctes. (Texte intégral)

Mots-clés Agrovoc : Musa, Cylindrocladium, Pouvoir pathogène, Nécrose, Racine, Biodiversité, RAPD, Variation génétique, Taxonomie, Agent pathogène

Mots-clés géographiques Agrovoc : Caraïbes, Cameroun, Costa Rica

Classification Agris : H20 - Plant diseases

Auteurs et affiliations

  • Risède Jean-Michel, CIRAD-FLHOR-BPA (GLP)
  • Simoneau Philippe, Université d'Angers (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/484108/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-03 ]