Agritrop
Home

Pression foncière et différenciation sociale : districts de Chamkar Leu et de Stueng Trang, province de Kompong Cham, Royaume du Cambodge

Jacqmin Cécile. 2004. Pression foncière et différenciation sociale : districts de Chamkar Leu et de Stueng Trang, province de Kompong Cham, Royaume du Cambodge. Montpellier : CNEARC, 79 p. Mémoire ESAT : Centre national d'études agronomiques des régions chaudes

Disertation
Full text not available from this repository.

Abstract : La Province de Kompong Cham, située à l'Est du Cambodge est réputée pour la qualité des plateaux de terre rouge. Malgré leur haut potentiel agricole, ces plateaux ne sont exploités qu'à partir de 1920, avec la mise en place, par des sociétés françaises, de grandes plantations industrielles hévéicoles . Par la suite, une petite agriculture familiale, initialement centrée sur la riziculture, s'organise progressivement autour de ces plantations. A partir de 1975, l'ensemble du pays est sous la domination des Khmers Rouges qui imposent une collectivisation totale du Cambodge. Cette nouvelle forme d'organisation du travail à laquelle s'ajoutent de grands déplacements de populations et de nombreuses pertes humaines laisse un pays complètement détruit en 1979. Malgré une apparente égalité lors de la redistribution du foncier au début des années 80, une différenciation socio-économique des exploitations agricoles se développe rapidement, comparable en cela à celle des années 1960. Le diagnostic des dynamiques agraires des districts de Chamkar Leu et de Stueng Trang (au Nord Ouest de la province de Kompong Cham) permet de comprendre et d'expliquer la situation agraire actuelle. Cette étude s'inscrit dans le cadre du démarrage de la composante "Diversification" du projet "Hévéaculture Familiale" qui souhaite renforcer ses connaissances sur le fonctionnement de l'agriculture de ses zones d'intervention. Dans un contexte de pression démographique et, récemment, d'occupation totale du foncier disponible et d'une agriculture familiale dynamique, une minorité de la population s'enrichit alors que de nombreuses petites exploitations disparaissent. La proportion de paysans sans terres est croissante, aggravée par un système de crédit usurier qui accélère ce phénomène de concentration foncière par l'endettement. Devant la baisse de fertilité des sols qui accompagne cette pression sur le foncier, les agriculteurs mettent en place des systèmes de cultures à base de cultures pérennes (anacardier et hévéa), moins sensibles aux aléas climatiques et assurant un revenu sur le long terme. Ces cultures pérennes permettent également de limiter l'emploi de main d'oeuvre extérieure et de sécuriser le foncier. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Hevea brasiliensis, Riz pluvial, Anacardium occidentale, Exploitation agricole familiale, Système de production

Mots-clés géographiques Agrovoc : Cambodge

Mots-clés complémentaires : Système agraire, Diagnostic de situation, Système foncier

Classification Agris : E90 - Agrarian structure
F08 - Cropping patterns and systems
E11 - Land economics and policies

Auteurs et affiliations

  • Jacqmin Cécile, CIRAD-TERA-AFM (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/524029/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-05 ]