Agritrop
Home

Dynamique de la végétation sur friches anciennes en fonction de leur gestion au Nord-Cameroun

Ntoupka Mama, Peltier Régis, Eyog Matig Oscar, Onana Joseph, Foahom Bernard. 2005. Dynamique de la végétation sur friches anciennes en fonction de leur gestion au Nord-Cameroun. In : La recherche agricole au service des acteurs du monde rural : recueil des résumés de la revue scientifiques 2005 de l'IRAD. IRAD. Garoua : IRAD, Résumé, p. 61. Journées scientifiques de la recherche agricole, Yaoundé, Cameroun, 25 July 2005/28 July 2005.

Paper without proceedings
Full text not available from this repository.

Abstract : La dynamique de la végétation des savanes secondaires soudano-sahéliennes (800 mm de précipitation annuelle) a été décrite selon leur mode de gestion au Nord-Cameroun. Le dispositif expérimental utilisé est un split-plot à trois facteurs: pâturage (2 modalités: pâturé ou non), feu (4 modalités: sans feu, feu précoce tous les trois ans, feu précoce annuel, feu tardif annuel), coupe de bois (3 modalités: sans coupe, coupe dite traditionnelle à rotation de trois ans, coupe dite améliorée à rotation de 6 ans). Depuis 1985, l'évolution de la strate ligneuse et herbacée, ainsi que la production de bois ont été suivies sur 48 parcelles d'un ha chacune. Dix profils pédologiques ont été décrits. Les relevés phytoécologiques (inventaires systématiques) tous les trois ans et la production de bois ont été exploités à l'aide des analyses multivariées (AFC et AFCVI) et de la classification ascendante hiérarchique (CAH). Les résultats montrent une grande influence du milieu édaphique sur les réponses de la végétation aux principales perturbations étudiées. La trajectoire des écosystèmes concernés peut être changée à partir de la troisième année. Le feu est le facteur essentiel de l'évolution de la flore, suivi de la coupe de bois. L'effet pâturage nettement moins sensible permet d'augmenter la production de bois. Le type de coupe de bois dit d'amélioration paraît être à préconiser pour le maintien du capital ligneux et herbacé. La protection contre le feu permet de doubler la production de bois (de 0,25 m3/ha/an en condition réelle, à 0,57 m3/ha/an), et favorise la régénération des arbres et des fourrages. Ces données pourront servir pour les aménagements forestiers futurs des savanes secondaires ou de fiches anciennes au Nord-Cameroun. (Texte intégral)

Mots-clés Agrovoc : Savane, Communauté végétale, Écosystème, Dynamique des populations, Gestion des ressources

Classification Agris : P01 - Nature conservation and land resources
F40 - Plant ecology

Auteurs et affiliations

  • Ntoupka Mama, IRAD (CMR)
  • Peltier Régis, CIRAD-FORET-DIR (FRA) ORCID: 0000-0002-8110-7322
  • Eyog Matig Oscar, IPGRI (BEN)
  • Onana Joseph, IRZV (CMR)
  • Foahom Bernard, IRAD (CMR)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/528689/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-05-04 ]