Agritrop
Home

Management of ectomycorrhizal symbionts associated to useful exotic tree species to improve reforestation performances in tropical Africa

Bâ Amadou Moustapha, Diédhiou Abadala Gamby, Prin Yves, Galiana Antoine, Duponnois Robin. 2010. Management of ectomycorrhizal symbionts associated to useful exotic tree species to improve reforestation performances in tropical Africa. Annals of Forest Science, 67 (3 - 301):301, 9 p.

Journal article ; Article de revue à facteur d'impact
[img] Published version - Anglais
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_557145.pdf

Télécharger (191kB)

Titre français : Valorisation des symbiotes ectomycorhiziens associés aux essences forestières exotiques d¿intérêt économique pour améliorer les performances des programmes de reboisement en Afrique tropicale

Quartile : Q2, Sujet : FORESTRY

Abstract : L'objectif de cet article de synthèse est de résumer les connaissances scientifiques acquises sur le statut symbiotique des essences forestières exotiques utilisées en Afrique tropicale et d'actualiser les principaux résultats concernant l'impact de l'inoculation microbienne (plus particulièrement l'inoculation ectomycorhizienne) sur le développement de ces espèces ligneuses. Les résultats présentés concernent les symbiotes microbiens associés aux arbres exotiques appartenant aux familles des Myrtaceae, Pinaceae, Casuarinaceae et Leguminosae. Dans leur région d'origine, ces arbres sont associés aussi bien à des champignons ectomycorhiziens (ECM) (Ex : Pinaceae) et/ou des champignons à arbuscules (CMA) (Ex : Eucalyptus spp.), ou parfois, comme chez les Casuarina et les Acacia, à trois types de symbiose (symbiose fixatrice d'azote, champignons ECM et MA). Dans leur zone d'introduction et en utilisant des symbiotes fongiques performant, les expériences de mycorhization contrôlée montrent l'importance des ces symbiotes racinaires dans l'établissement et la croissance des essences forestières exotiques comme les pins ou les acacias australiens. La principale difficulté dans ces opérations de mycorhization contrôlée est d'identifier le meilleur compromis entre la compatibilité de la souche fongique inoculée avec l'espèce forestière utilisée et un effet optimal sur la croissance de la plante hôte. Des études doivent être réalisées afin de comprendre les bases biologiques du fonctionnement de la symbiose mycorhizienne (diversité des composantes de la symbiose, mécanismes régissant les interactions plante hôte/symbiotes fongiques, etc.) afin de valoriser de manière optimale la symbiose mycorhizienne dans les programmes de reboisement. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Mycorhizé, Champignon, Pinaceae, Myrtaceae, Fabaceae, forêt tropicale, Casuarinaceae

Mots-clés géographiques Agrovoc : Afrique tropicale

Classification Agris : K01 - Forestry - General aspects
F62 - Plant physiology - Growth and development

Champ stratégique Cirad : Axe 1 (2005-2013) - Intensification écologique

Auteurs et affiliations

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/557145/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-05-10 ]