Agritrop
Home

Le taux de développement entraîne-t-il la vigueur précoce chez le riz ? Implications pour la modélisation et l'amélioration des cultures

Rebolledo Maria Camila, Dingkuhn Michaël, Soulie Jean-Christophe, Rouan Lauriane, Luquet Delphine. 2010. Le taux de développement entraîne-t-il la vigueur précoce chez le riz ? Implications pour la modélisation et l'amélioration des cultures. In : Innovation and partnerships to realize Africa's rice potential : abstracts of Africa rice congress, 22 to 26 March 2010, Bamako, Mali = Innovation et partenariat pour atteindre le potentiel rizicole africain : Résumés du Congrès du riz en Afrique, du 22 au 26 mars 2010, Bamako, Mali. Kiepe Paul (ed.), Diatta M. (ed.), Millar D. (ed.). Centre du riz pour l'Afrique, IER. Bamako : IER, Résumé, pp. 190-191. Africa Rice Congress. 2, Bamako, Mali, 22 March 2010/26 March 2010.

Paper without proceedings
[img] Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_558653.pdf

Télécharger (69kB)

Titre anglais : Does development rate drive early growth vigor in rice? Implications for modeling and crop improvement : [Abstract]

Abstract : Luquet et al. ont présenté un modèle de croissance du riz (EcoMeristem) qui stimule des interactions bidirectionnelles entre les processus de croissance et de développement. D'après ce concept, la vigueur précoce de la plante de riz dépend du taux de développement, de la capacité de tallage et de la taille foliaire potentielle qui constituent une demande marginale supplémentaire d'assimilats. La présente étude teste cette hypothèse chez le riz. Un groupe de 203 accessions d'O. sativa japonica a été phénotypé en conditions de sécheresse en serre et contrôlées en vue de caractériser la diversité intraspécifique de la relation entre la résistance à la sécheresse (RS) et le poids à sec des pousses (SDW), le tallage et la surface foliaire pendant la croissance végétative. SDW était positivement corrélé à la RS et au nombre de talles. Pour extraire le taux de tallage et la surface foliaire de l'analyse, un sous-ensemble des accessions a été composé avec un nombre similaire de talles et de surface foliaire. La corrélation entre SDW et RS a été conservée et ainsi interprétée comme un effet positif de RS sur SDW. Dans les expérimentations de simulation, le modèle EcoMeristem a permis de prédire un effet positif fort de la variation génotypique de la RS sur la matière sèche du stade végétatif et sur le développement de la surface foliaire. Dans la gamme de la variation des caractères qui se produit naturellement, la RS avait un effet plus fort sur la vigueur que les autres caractères tels que l'utilisation efficace du rayonnement (RUE) ou les caractères architecturaux de la canopée. Le comportement de ce modèle était dû aux interactions réciproques entre la source et la dynamique d'espèces réservoir, avec les pools de réserve dynamique qui créent des déséquilibres tampons. Bien qu'en harmonie totale avec les données de l'expérimentation, le concept nécessite une validation plus poussée. Mais l'étude a confirmé le rôle de la RS dans l'orientation de la croissance structurelle et dans l'amélioration de l'investissement C pour gagner plus de C. (Texte intégral)

Mots-clés Agrovoc : Oryza sativa

Mots-clés complémentaires : Oryza sativa japonica

Classification Agris : F30 - Plant genetics and breeding
F62 - Plant physiology - Growth and development
U10 - Computer science, mathematics and statistics

Auteurs et affiliations

  • Rebolledo Maria Camila, CIRAD-BIOS-UPR AIVA (FRA)
  • Dingkuhn Michaël, CIRAD-BIOS-UPR AIVA (FRA)
  • Soulie Jean-Christophe, CIRAD-BIOS-UPR AIVA (FRA) ORCID: 0000-0003-2904-9548
  • Rouan Lauriane, CIRAD-BIOS-UPR AIVA (FRA)
  • Luquet Delphine, CIRAD-BIOS-UPR AIVA (FRA) ORCID: 0000-0002-2543-7140

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/558653/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-05-24 ]