Agritrop
Home

Influence du type d'argile sur le développement de la maladie racinaire du bananier causée par Cylindrocladium sp.

Van Beckhoven Catherine. 1998. Influence du type d'argile sur le développement de la maladie racinaire du bananier causée par Cylindrocladium sp.. Louvain-la-Neuve : UCL, 106 p. Mémoire d'ingénieur : Agronomie : Université catholique de Louvain

Disertation
Full text not available from this repository.

Abstract : Aux Antilles Françaises, l'intensité du parasitisme dans les exploitations bananières intensives est étroitement lié à la typologie des sols. Le principal parasite fongique du bananier est un champignon du genre Cylindrocladium spp. Les sols récents, développés sur cendres et ponces (Andosol hydric et vitric) sont particulièrement sensibles au développement de la maladie causée par ce champignon. En revanche, les sols vertiques, riches en argiles gonflantes, sont plus résistants.Dans notre travail nous avons étudié l'effet de l'adjonction de différents types de minéraux argileux et du chaulage sur les niveaux de réceptivité d'un sol conducteur (Andosol) au développement de la maladie causée par Cylindrocladium spathiphylli. Dans ce but, nous avons:mesuré les niveaux de maladies induits par des doses croissantes d'inoculum pathogène sur des vitroplants de bananiers cultivés dans les différents substrats:déterminé le statut nutritionnel des bananiers cultivés dans les divers substrats:caractérisé les modifications des propriétés abiotiques et biotiques générées par les différents amendements.Les niveaux de maladies les plus élevés ont été mesurés sur l'Andosol et l'Andosol chaulé et les plus faibles sur l'Andosol amendé avec de la kaolinite; L'Andosol amendé avec du Vertisol occupe une situation intermédiaire. Les densités d'inoculum pathogène ont diminué de 30% à 45% dans les sols amendés en minéraux argileux et sont restées stables dans l'Andosol et l'Andosol chaulé. L'amendement de minéraux argileux a stimulé le développement de la microflore tellurique à l'inverse du chaulage qui n'a provoqué aucune modification des densités bactériennes et fongiques. La résistance des substrats semble être liée à la diminution des densités en inoculum pathogène et à un développement accru des populations microbiologiques non pathogènes.Ces observations suggèrent que la résistance des substrats trouve son origine dans l'augmentation de la compétition entre les populations pathogènes et non pathogènes du sol. L'intensité de cette compétition est vraisemblablement sous le contrôle des propriétés abiotiques des substrats qui déterminent l'environnement microbien.(Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Musa, Cylindrocladium, Andosol, Chaulage, Amendement minéral, Argile

Mots-clés géographiques Agrovoc : Guadeloupe

Classification Agris : H20 - Plant diseases
P33 - Soil chemistry and physics

Auteurs et affiliations

  • Van Beckhoven Catherine, UCL (BEL)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/564910/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-03 ]