Agritrop
Home

Expertise pour le compte de la Compagnie Sucrière Sénégalaise (CSS- Richard-Toll) sur les attaques de foreurs des tiges de canne à sucre : Rapport de mission au Sénégal du 18 au 22 Novembre 2013

Goebel François-Régis. 2014. Expertise pour le compte de la Compagnie Sucrière Sénégalaise (CSS- Richard-Toll) sur les attaques de foreurs des tiges de canne à sucre : Rapport de mission au Sénégal du 18 au 22 Novembre 2013. Montpellier : CIRAD, 18 p.

Mission report
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_575777.pdf

Télécharger (1MB) | Preview

Abstract : La mission d'expertise, effectuée du 17 au 23 novembre auprès de la Compagnie Sucrière Sénégalaise (Richard Toll), fait suite à une demande du service agronomique d'analyser le problème causé par un lépidoptère foreur des tiges, Eldana saccharina et de proposer des solutions agro-écologiques pour diminuer les infestations de ce ravageur. Sur la base des données fournies, les niveaux d'infestations sont très forts (90 à 100% de tiges infestées, 30 à 35% d'entre-noeuds attaqués) sur sol sableux et sur des variétés telles que la N14 (variété sudafricaines) et les CP 72 et 74 qui apparaissent sensibles au foreur E. saccharina, avec des pertes en sucre significatives (3 tonnes/ha). En dehors des variétés sensibles, plusieurs explications sont avancées pour expliquer ces dégâts importants : un stress hydrique parfois important sur certaines parcelles en goutte à goutte (ce stress affaibli les plants qui sont attaqués préférentiellement par le bioagresseur), des sols pauvres en silice (la silice est reconnue comme un facteur défavorable au foreur), un surdosage d'azote (200 kg/ha appliqué qui favorise le développement de l'insecte), un brûlage des cannes systématique qui détruit les ennemis naturels sans tuer le bioagresseur. Une combinaison de techniques visant à limiter le stress hydrique dû aux pannes de courant, à baisser la dose d'azote et enrichir le sol en silice en apportant des cendres de chaudière, est envisagée comme plan d'action. A court terme, nous avons aussi proposé de placer un réseau de piégeage lumineux (lampe UV 120 watts) du papillon en masse à l'intérieur des parcelles et hors des parcelles près de la végétation naturelle, ceci lors des périodes de vol entre mai et septembre. Les techniques de comptage (échantillonnage de parcelles sur 3000 ha environ) sont efficaces et permettent d'avoir une bonne idée de l'évolution de l'infestation. A l'issue de cette mission, nous pouvons déjà proposer à la CSS une technique de piégeage intensif à l'aide de pièges lumineux alimentés par des panneaux solaires sur le périmètre de Bardial, lieu d'infestations importantes du foreur E. saccaharina. D'autres expérimentations sont proposées autour d'une gestion agroécologique du problème " Eldana ". (Résumé d'auteur)

Classification Agris : H10 - Pests of plants
F08 - Cropping patterns and systems
F06 - Irrigation
F30 - Plant genetics and breeding

Auteurs et affiliations

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/575777/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-09-30 ]