Agritrop
Home

Des migrants et des arbres : impact de la population sur la durabilité de l'écosystème Sud Ouest du Burkina Faso : cas de Torokoro

Gazel Geneviève. 2002. Des migrants et des arbres : impact de la population sur la durabilité de l'écosystème Sud Ouest du Burkina Faso : cas de Torokoro. Créteil : UPEC, 64 p. Mémoire DESS : Gestion des Systèmes Agro-Sylvo-Pastoraux en Zones Tropicales : Université Paris-Est Créteil Val-de-Marne

Disertation
[img]
Preview
Published version - Français
License Licence Creative Commons.
Gazel_2002_Migrants&Arbres_Burkina-Faso_UnivParisXII.pdf

Télécharger (5MB) | Preview

Abstract : Les problèmes fonciers sont parmi les plus importants pour les agriculteurs de l'Afrique de l'Ouest. Au Burkina Faso une migration de la population s'effectue des zones saturées, au climat aride et aux terres peu fertiles, vers le sud du pays où les conditions agroécologiques sont meilleures et les densités de populations moins élevées. C'est dans ce contexte que cette étude s'est déroulée: Torokoro, terre d'immigration, se trouve confrontée à des problèmes fonciers, accentués par des cultures consommatrices d'espace (igname et vergers d'anacardiers). Cela a pour conséquence une diminution de la superficie des terres mises en jachère, corrélée à la disparition des friches longues dans les prochaines années, la durabilité du système semble compromise. Toutefois une adaptation de la population (plantations moins denses), et l'introduction de nouvelles pratiques (fumure, culture sur butte...) apparaissent, liée à la diversité de population (ethnie, origine, activités pastorales...), pour pallier ces problèmes. Les produits forestiers non ligneux ayant une place importante dans l'économie et l'alimentation des ménages, une gestion raisonnée de la strate arborée favorable à la durabilité de l'écosystème a été mise en évidence. Le parc à karité est en situation stable où la présence des migrants contribue au maintien des arbres sur la parcelle mais également à l'augmentation de la biodiversité (plantations, innovations, traditions). A Torokoro, l'impact des migrations, par ailleurs souvent controversé, se révèle bénéfique à la durabilité de l'écosystème à l'échelle de l'exploitation agricole ainsi que du terroir (durabilité de la strate arborée).(Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : For farmers, land tenure problems are among the most importants in West Africa. Burkina faso is witnessing migration from saturated areas with arid climate and poor lands to the south where agro-climatic conditions are better and where density of population is lower. It's the situation of Torokoro (region of immigration) where our study took place. These problems are accentuated by extensive culture (yam -Dioscorea sp-and cashew -Anacardium occidentale).The result is diminution of land in fallow land. We are wondering if the system will be sustainable. Adaptation of population (lower density of cashew trees) and positive impact of diversity of population (activities, ethnic groups, pastoral activities, origins) with introduction of new practices (manuring, innovation) have been brought to the fore. Trees take an important place in economics and in the feeding of population, that's why we are the witnesses of a complex management of trees. Migrants are also participating in the stability of the parkland (density and biodiversity) by planting. In Torokoro, impact of migration, which is often debated, contributes to the durability of the ecosystem. (Résumé d'auteur)

Mots-clés libres : Parc agroforestiers, Zone soudanienne, Migration, Saturation de l'espace foncier, Anacardium occidentale, Vitellaria paradoxa, Durabilité, Biodiversité, Igname

Classification Agris : P01 - Nature conservation and land resources
E51 - Rural population
K10 - Forestry production
F08 - Cropping patterns and systems

Auteurs et affiliations

  • Gazel Geneviève, UPEC (FRA)

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/576669/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-02 ]