Agritrop
Home

Pratiques d'alimentation pour l'engraissement des agneaux dans des systèmes d'élevage agropastoraux de la région d'El-Guedid-Djelfa

Kanoun Mohamed, Huguenin Johann, Yakhlef Hacène, Kanoun Meguellati Amel, Julien Lionel, Taugourdeau Simon, Bellahrache Ahmed. 2015. Pratiques d'alimentation pour l'engraissement des agneaux dans des systèmes d'élevage agropastoraux de la région d'El-Guedid-Djelfa. Livestock Research for Rural Development, 27 (10), 14 p.

Journal article ; Article de recherche ; Article de revue à comité de lecture Revue en libre accès total
[img]
Preview
Published version - Français
License Licence Creative Commons.
Kanoun Huguenin 2015 Pratiq alim engraiss agx syst elev Djelfa.pdf

Télécharger (906kB) | Preview

Titre anglais : Feeding systems for fattening lambs in agropastoral farming systems in the region of El-Guedid - Djelfa

Abstract : Les pratiques d'engraissement des agneaux sont étudiées dans les systèmes d'élevage ovins agropastoraux de la zone d'El-Guedid située au Nord-Ouest de la Wilaya de Djelfa. L'élevage de cette région est reconnu et approvisionne en viande rouge ovine les grandes agglomérations algériennes, voire au-delà. En quelques décennies, cet élevage, son système de production et sa filière, ont connu de nombreuses transformations pour s'adapter aux changements : démographique, socioéconomique, biophysique, d'utilisation des terres. Malgré les adaptations de conduite d'élevage, certains savoir-faire ont pu être préservés, notamment en matière d'alimentation. Ainsi la viande de Djelfa reste très appréciée. Les élevages ayant recours à certaines pratiques anciennes, associées à de nouvelles conduites, continuent d'assurer des produits de qualité toute l'année. Les évolutions du contexte et des modes d'élevage ont rendu le contexte favorable au développement de pratiques d'engraissement par les éleveurs. La diversité des conduites alimentaires notamment des pratiques d'engraissement et des stratégies des éleveurs selon leurs systèmes d'élevage sont le coeur de notre questionnement. Nous l'avons abordé selon une méthodologie comprenant plusieurs étapes : i) entretiens chez 86 éleveurs et observations dans des ateliers d'engraissement au sein des exploitations agropastorales ; ii) exploitation de la base de données des suivis du marché ovin de Djelfa pour évaluer les prix des animaux ; iii) traitements des données obtenues à l'aide d'outils statistiques (ACM ; PCOA Gower ; traitements graphiques). Cette étude apporte deux enseignements majeurs, d'une part l'utilisation des territoires steppiques n'est pas exclusif aux élevages naisseurs et d'autre part il ressort une dominance des élevages mobiles (transhumants et semi-transhumants). Les éleveurs sédentaires ne représentent que 15 % de notre échantillon. En outre, nous avons caractérisé quatre types d'éleveurs selon leurs mobilités, statuts, pratiques d'engraissement et stratégies. Il s'agit des : naisseurs, naisseurs-engraisseurs, engraisseurs et naisseurs-engraisseurs qui vendent qu'aux fêtes religieuses. Ces derniers représentent 49 % de notre échantillon. Ils consacrent jusqu'à 40 % de leur production d'agneaux pour la période religieuse de l'Aid El Adha. Les aliments utilisés dans l'engraissement sont riches en céréales. Ils apportent donc de l'énergie, mais peu d'azote. En effet, 3/5 des régimes alimentaires se composent ainsi : orge-blé-son et blé-son. La période et la durée d'engraissement varie en fonction de la ration distribuée : de 6 à 12 semaines. Ces résultats ont initié un ensemble de réflexions avec les éleveurs. Ils peuvent faciliter aussi l'accompagnement des producteurs vers des alternatives de rationnement alimentaire et de pturage, afin de renforcer la qualité de leurs produits. Ces ajustements répondent aux exigences du marché de la viande en favorisant un développement durable des exploitations agropastorales. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : Lamb fattening practices were studied in the sheep livestock system on the El-Guedid zone in the North West part of Djelfa wilaya. Livestock in the region is well recognized and supply in red sheep meat the big cities of Algeria. In few decades, the production system and commodities chain had important adaption to the different changes: human demography, socio-economical transformations, and biophysics and land use changes. In spite of the adaption of livestock management, some traditional knowledge was keep especially regarding the feeding practices. It is one of the reasons why the meat from Djelfa is still popular. Livestock with traditional and innovative management produce high quality meat all during the year. The evaluation of the context and the livestock favored the development of specific fattening feeding by farmers. The diversity of livestock management especially for the fattening practices and the farmer's strategy regarding their livestock systems were the subject of this study. Our methodology in several steps was to (i) to interview 86 famers and observed the fattening workshops within the farms. ii) Utilization of the database of the monitoring of the sheep market of Djelfa to assess the animal prices; iii) analysis of the data using MCA , PCOA gower and Graphic interpretation. The two main results of this study was first that steppes were not only use by breeding system and also that the moving livestock system were dominant (transhumant and semi transhumant system). Sedentary systems only cover 15% of our sampling. Furthermore, we characterize four types of farmers based on their mobility, status, fattening practices and strategy. These groups were the breeding ones, breeding fattening systems, the fattening system and breeding fattening with a commercial strategy based on religious fests. This last group represents 49% of our sampling. They reserved up to 40% of the lamb production for the Aid El Adha period. Foods used for the fattening were rich in cereals (high energy but low quantity of nitrogen). Indeed 3/5 of the food regime was either barley- wheat-bran or wheat-bran. The season and duration of the fattening vary regarding the distributed ration: for 6 to 12 weeks. These results star a discussion with the farmers. They could be used to ease the accompaniment of famers to alternative feeding and grazing system in order increase the quality of the product. These adaptations are in response to the requirement of the meat market and will favor a sustainable development of agro-pastoral systems. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Système agropastoral, Ovin, Agneau, Viande d'agneau, Engraissement, Alimentation des animaux, Méthode d'élevage, Transhumance, Étude de marché, Prix, Commercialisation, Banque de données, Enquête sur exploitations agricoles, Typologie, Exploitation agricole, Utilisation des terres, Conduite d'élevage, Steppe, Développement durable, Méthode statistique

Mots-clés géographiques Agrovoc : Algérie

Mots-clés complémentaires : Sédentarisation

Mots-clés libres : Viandes, Savoir-faire, Éleveurs, Consommateur, Élevage ovin, Territoire steppique, Algérie

Classification Agris : L02 - Animal feeding
L01 - Animal husbandry
E70 - Trade, marketing and distribution
E73 - Consumer economics
E14 - Development economics and policies

Champ stratégique Cirad : Axe 1 (2014-2018) - Agriculture écologiquement intensive

Auteurs et affiliations

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/577592/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-03-13 ]