Agritrop
Home

The politics of forestland use in a cunning government: Lessons for contemporary forest governance reforms

Ongolo Symphorien, Karsenty Alain. 2015. The politics of forestland use in a cunning government: Lessons for contemporary forest governance reforms. International Forestry Review, 17 (2) : pp. 195-209.

Journal article ; Article de recherche ; Article de revue à facteur d'impact
[img] Published version - Anglais
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
The politics of forestland use in a cunning government - Ongolo & Karsenty 2015.pdf

Télécharger (218kB) | Request a copy

Titre français : Politiques d'utilisation des terres forestières et mode de gouvernement fondé sur la ruse : enseignements pour les réformes de la gouvernance forestière contemporaine / Titre espagnol : Las políticas de uso de tierras forestales bajo un gobierno astuto: lecciones para las reformas de la gobernanza forestal contemporánea

Quartile : Q3, Sujet : FORESTRY

Abstract : The stakes are high for tropical forestlands in multi-actor power relations because of their interdependence (climate change mitigation), their above- and below-ground resources (wood, mines) and their arable lands. In tropical countries, where the State owns most of the forestlands, many governments feel that any external initiative to change their forestland use policies infringes on their sovereignty. The governments' reactions to pressure for forestland governance reforms advocated by the international community may reflect the level of their national strength, international credibility and the attractiveness of offsets for forestland use conversion. Governments either use a tactic based on strength or on cunning, in the Machiavellian sense of the term, to impose their domestic agenda. Referring to the two last decades of forestland use policy reforms in Cameroon, this article seeks to understand why and how some governments of developing countries like Cameroon use cunning strategies to circumvent the implementation of undesired forest policy reforms while avoiding blame from the international community. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : Les forêts tropicales sont au centre de relations de pouvoirs entre de nombreux acteurs en raison des multiples enjeux qui y sont associés : interdépendance (atténuation des changements climatiques), accès aux ressources du sol et du sous-sol (ressources ligneuses et non ligneuses, minerais), potentiel de conversion en terres agricole, etc. Dans les pays tropicaux où l'État possède la plupart des terres forestières, de nombreux gouvernements considèrent que toute initiative extérieure qui les pressent à modifier leurs politiques d'utilisation des terres forestières empiète sur leur souveraineté. Les réactions de ces gouvernements aux pressions extérieures promouvant des réformes de gouvernance forestière dépendent de la solidité de leur pouvoir interne, de leur crédibilité internationale et de l'attractivité des compensations qui leur sont proposées pour conserver les forêts. Dans le but d'imposer leur propre agenda politique, les gouvernements peuvent ainsi utiliser soit une tactique basée sur la force, soit sur la ruse, dans le sens donné à ce terme par Machiavel. En analysant les deux dernières décennies de réformes de la politique d'utilisation des terres forestières au Cameroun, cet article cherche à comprendre pourquoi et comment des gouvernements comme celui du Cameroun utilisent des stratégies fondées sur la " ruse " pour contourner la mise en oeuvre de réformes de politique forestière qu'ils ne souhaitent pas, tout en s'efforçant d'éviter le blâme de la communauté internationale. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : forêt tropicale, Politique forestière, Gouvernance, Législation, protection de la forêt, Changement climatique, Pratique illégale, secteur des forêts, Accord international, Utilisation des terres, Intervention de l'état, Relations internationales, Abattage d'arbres, Réforme foncière, Exploitation forestière

Mots-clés géographiques Agrovoc : Cameroun

Mots-clés libres : Politics, Forest governance, Aid conditionality, Blame avoidance, Cameroon

Classification Agris : K01 - Forestry - General aspects
K70 - Forest injuries and protection
D50 - Legislation
E11 - Land economics and policies
E14 - Development economics and policies

Champ stratégique Cirad : Axe 6 (2014-2018) - Sociétés, natures et territoires

Auteurs et affiliations

  • Ongolo Symphorien, ETH (CHE)
  • Karsenty Alain, CIRAD-ES-UPR BSef (FRA)

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/579073/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-05-02 ]