Agritrop
Home

Hybridation des règles d'accès à l'eau souterraine dans le Saiss (Maroc) : entre anarchie et Léviathan ?

Fofack Rhoda, Kuper Marcel, Petit Olivier. 2015. Hybridation des règles d'accès à l'eau souterraine dans le Saiss (Maroc) : entre anarchie et Léviathan ?. Etudes Rurales (196) : pp. 127-150.

Journal article ; Article de recherche ; Article de revue à comité de lecture
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
2015 Fofack et al hybridation règles.pdf

Télécharger (1MB) | Preview

Liste HCERES des revues (en SHS) : oui

Thème(s) HCERES des revues (en SHS) : Anthropologie-Ethnologie; Science politique; Histoire; Histoire, histoire de l'art, archéologie; Sociologie-démographie

Abstract : Cet article analyse les interactions entre pratiques locales d'accès à l'eau souterraine et politiques publiques. La plaine du Saiss au Maroc dispose d'un système aquifère qui a permis le développement d'une agriculture intensive à travers des puits et des forages privés, soutenu par des politiques agricoles volontaristes. L'Agence de Bassin pour sa part, attire l'attention des différents acteurs sur les fortes baisses du niveau des eaux souterraines. Ce système aquifère se retrouve ainsi au centre de stratégies diverses pour l'accès à l'eau souterraine et la gestion des ressources disponibles. Nous mettons en exergue les processus qui président à la construction des règles d'accès, d'utilisation et de gestion de la nappe. Entre une situation de libre accès et de compétition (anarchie) et une planification totale (Léviathan), nous avançons qu'il faut reconsidérer la place et le rôle attribués à certains acteurs dans la littérature en tenant compte à la fois de l'échelle locale où s'opèrent des processus multiples, souvent informels, pour l'accès à l'eau souterraine ; et de l'échelle régionale où sont mises en oeuvre les politiques publiques régissant le développement agricole et la gestion des eaux souterraines. Plutôt qu'un emboîtement, on observe une hybridation des règles d'accès. L'État n'est pas absent de la régulation de cet accès, bien que celui-ci soit privé et atomisé. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : This paper aims to analyze interactions between local practices of obtaining private access to groundwater for irrigation, and public policies of groundwater management. The aquifer system in the Saiss plain in Morocco enabled the development of an intensive agriculture, supported by ambitious agricultural policies. At the same time, the River Basin Agency draws attention to the existing overexploitation of groundwater. Thus, the Saiss aquifer is at the centre of diverging strategies for the access to groundwater and the management of available water resources. We analyze the processes presiding over the construction of rules for access, use and management of the aquifer. Challenging the dualistic visions of a context of free access to water resources and unrestricted competition (anarchy) versus a situation of over-control and central planning (Leviathan), we assert that the place and the role conferred to certain actors in the literature should be re-evaluated. This is possible by considering both the local scale with its various (informal) processes for access to groundwater, and the regional scale where policies governing the agricultural development and groundwater management are implemented. Rather than a stacking of rules, we observed a hybridization of these rules. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Gestion des eaux, politique de l'eau, Intervention de l'état, droits d'utilisation de l'eau, Utilisation de l'eau, Approvisionnement en eau, Conservation de l'eau, eau souterraine, Culture irriguée, Eau d'irrigation, Irrigation, Pompage

Mots-clés géographiques Agrovoc : Maroc

Mots-clés libres : Eaux souterraines, Agriculture irriguée, État, Maroc

Classification Agris : P10 - Water resources and management
F06 - Irrigation
A01 - Agriculture - General aspects
E14 - Development economics and policies
D50 - Legislation

Champ stratégique Cirad : Axe 1 (2014-2018) - Agriculture écologiquement intensive

Auteurs et affiliations

  • Fofack Rhoda, Sciences Po (FRA)
  • Kuper Marcel, CIRAD-ES-UMR G-EAU (MAR) ORCID: 0000-0002-1240-0592
  • Petit Olivier, Université d'Artois (FRA)

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/579437/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-04-30 ]