Agritrop
Home

Valorisation de l'eau par la variété phoenicicole Majhoul conduite sous les conditions arides du Tafilalet au Maroc

Sabri Ahmed, Bouaziz Ahmed, Hammani Ali, Kuper Marcel, Douaik Ahmed, Badraoui Mohamed. 2015. Valorisation de l'eau par la variété phoenicicole Majhoul conduite sous les conditions arides du Tafilalet au Maroc. In : Innover pour améliorer les performances de l'irrigation. Montpellier : AFEID, Résumé, 1 p. Conférence Euro-Méditerranéenne sur l'Irrigation (ICID), Montpellier, France, 11 October 2015/16 October 2015.

Paper with proceedings
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID583368.pdf

Télécharger (587kB) | Preview
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID583368P.pdf

Télécharger (265kB) | Preview

Matériel d'accompagnement : 1 poster

Abstract : L'irrigation déficitaire contrôlée est l'un des moyens permettant l'économie d'eau dans les régions à ressources hydriques limitées, tout en limitant les impacts sur les rendements des cultures. Afin de tester l'efficacité de cette approche sur l'efficience de l'utilisation de l'eau par le palmier dattier cv Majhoul, une expérimentation a été conduite au Tafilalet (Maroc) pendant deux années consécutives (Mars 2012-Février 2014). Le cycle annuel de la croissance et du développement de cette variété a été découpé en trois périodes distinctes : la première de novembre à février, la seconde de mars à juin et la dernière de juillet à octobre. Pendant ces périodes, sept régimes hydriques ont été appliqués sous irrigation localisée: régime agriculteur (Tag); 100% (T100); 80% (T80); 60% (T60); 80-100-60% (T80-100-60); 150% (T150) et 60-100-80%(T60-100-80) ETM. Les mesures ont porté sur le suivi des paramètres météorologiques, les apports d'eau, l'évolution de la biomasse végétative et les rendements en dattes de la variété Majhoul. Les résultats obtenus à la fin de la deuxième année de la conduite de cet essai, montrent que : i. Les apports en eau d'irrigation sont en moyenne de 51 m3/pied/an, variables entre 30 et 76 m3/pied/an selon les années et les régimes hydriques. ii. Les rendements moyens en dattes et les efficiences de l'utilisation de l'eau par régime hydrique sont de 31; 61; 46; 39; 43; 45 et 59 kg de dattes/pied/an et de 0,44; 1,20; 1,13; 1,30; 1,07; 0,59 et 1,36 kg de dattes/m3 respectivement pour les traitements Tag; T100; T80; T60; T80-100-60; T150 et T60-100-80. Ainsi, le régime hydrique T60-100-80 a amélioré l'efficience de l'utilisation de l'eau et a permis la conservation de 14% de l'eau d'irrigation comparativement au T100. La stratégie du stress hydrique contrôlé contribue à la rationalisation de l'eau et à la durabilité des oasis. (Texte intégral)

Classification Agris : F06 - Irrigation
F62 - Plant physiology - Growth and development
F30 - Plant genetics and breeding

Auteurs et affiliations

  • Sabri Ahmed, INRA [Maroc] (MAR)
  • Bouaziz Ahmed, IAV Hassan II (MAR)
  • Hammani Ali, IAV Hassan II (MAR)
  • Kuper Marcel, CIRAD-ES-UMR G-EAU (MAR) ORCID: 0000-0002-1240-0592
  • Douaik Ahmed, INRA [Maroc] (MAR)
  • Badraoui Mohamed, IAV Hassan II (MAR)

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/583368/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-05-06 ]