Agritrop
Home

Performances du goutte à goutte enterré pour l'irrigation de jeunes palmiers dattiers

Bourziza R., Hammani Ali, Kuper Marcel, Bouaziz Ahmed. 2017. Performances du goutte à goutte enterré pour l'irrigation de jeunes palmiers dattiers. Revue Marocaine des Sciences Agronomiques et Vétérinaires, 5 (1) : pp. 5-12.

Journal article ; Article de recherche ; Article de revue à comité de lecture
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
2017 RMSAV Bourziza et al.pdf

Télécharger (1MB) | Preview

Abstract : Dans les zones oasiennes, les ressources en eau de surface deviennent de plus en plus rares et les ressources en eau souterraines sont souvent surexploitées et de mauvaise qualité avec une salinité élevée. L'économie de l'eau et sa préservation est devenue par conséquent un impératif pour la durabilité des oasis. Si l'irrigation localisée est actuellement préconisée au Maroc pour l'économie de l'eau, son utilisation dans les régions subdésertiques ne permet pas de réduire les taux élevés des pertes par évaporation. Une alternative à ce système serait l'utilisation de la technique d'irrigation souterraine au moyen d'émetteurs débitant l'eau à des taux généralement similaire à l'irrigation goutte à goutte de surface. L'irrigation souterraine étant une technique très récemment introduite au Maroc, une meilleure compréhension dans les conditions locales du processus d'infiltration, et son impact sur la croissance d'une plante comme le palmier dattier s'avère nécessaire. Cette étude vise à contribuer à l'amélioration de l'efficience de l'utilisation de l'eau en testant la performance du système d'irrigation souterraine dans un contexte où l'eau est une ressource limitée. L'objectif de ce travail de recherche est l'évaluation des performances en conditions arides d'un système d'irrigation au goutte à goutte enterré sur jeunes palmiers dattiers en comparaison avec le goutte à goutte de surface. En préambule à ce travail, on s'attachera à déterminer une méthode adaptée à la mesure du débit d'un goutteur enterré. Un essai expérimental visant à caractériser les performances respectives du goutte à goutte de surface et du goutte à goutte enterré sur de jeunes palmiers dattiers a été mis en place chez un agriculteur de la région d'Erfoud (Province d'Errachidia, Sud-Est du Maroc). La mesure du débit pour évaluer l'uniformité de l'application a été faite selon deux méthodes: une mesure du débit des goutteurs en ''hors sol'' et une autre en présence du sol. Cette dernière méthode nous a aussi permis d'estimer les pertes par évaporation pour les deux techniques d'irrigation. En outre, Pour pouvoir comparer l'effet des deux modes d'irrigation, on a choisi des plantes au hasard pour chaque type d'irrigation pour le suivi de certains paramètres agronomiques (nombres cumulés de palmes et développement racinaire). L'expérimentation présente une uniformité de distribution de l'ordre de 88%; qualifiée de satisfaisante pour l'irrigation goutte à goutte souterraine alors qu'elle est de l'ordre de 80% pour l'irrigation goutte à goutte de surface. Les résultats obtenus montrent aussi une augmentation du développement racinaire et du nombre de palmes, ainsi qu'une économie d'eau considérable suite à la diminution des pertes par évaporation par rapport à la méthode d'irrigation goutte à goutte classique. Les résultats de cette étude ont montré que l'irrigation goutte à goutte souterraine est une technique efficiente susceptible de contribuer à une irrigation durable dans les zones arides. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : In oasis areas, surface water resources are becoming increasingly scarce. Groundwater resources are often overexploited, and are of poor quality for their high salinity degree. Water conservation and economy have therefore become imperative for better oases durability. If localized irrigation is currently recommended in Morocco for saving water, its use in the sub-desert areas does not keep water safe from high evaporation rates. An alternative to this system would be the use of subsurface drip irrigation. This technique is defined as an application of water under soil surface through drippers, which discharge water at generally similar rates as the surface drip irrigation. As subsurface drip irrigation is a newly introduced technique in Morocco, a better understanding in local conditions of the infiltration process around a buried source, and its impact on plant growth is necessarily required. This study aims to contribute to improving the efficiency of water use by testing the performance of subsurface drip irrigation system, especially in areas where water is a limited resource. The objectives of this research are performance evaluation in arid conditions of the subsurface drip irrigation system for young date palms compared to the surface drip, as well as determining the appropriate method of flow measurement for a buried dripper. In this context, an experimental plot was installed on a farm in the region of Erfoud (Errachidia Province, Southeast Morocco) to characterize the respective performances of surface and subsurface drip irrigation on young date palm. Flow measurement to calculate the uniformity of the application of water was done through two methods: a flow measurement of drippers above the surface and another one underground. The latter method has also helped us to estimate losses through evaporation for both irrigation techniques. In addition, in order to compare the effect of two irrigation modes, plants were identified at random for each type of irrigation to monitor certain agronomic parameters (cumulative numbers of palms and root development). Experimentation referred to a distribution uniformity of about 88%; considered satisfactory for subsurface drip irrigation while it is around 80% for the surface drip irrigation. The results also showed an increase in root development and in the number of leaves, as well as a substantial water savings due to lower evaporation losses compared to the classic drip irrigation. The results of this study showed that subsurface drip irrigation is an efficient technique, which allows sustainable irrigation in arid areas. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Phoenix dactylifera, Irrigation goutte à goutte, Irrigation souterraine, Irrigation de surface, Conservation de l'eau, Méthode d'irrigation, Âge, Performance de culture, Efficience d'utilisation de l'eau, Utilisation de l'eau, Expérimentation au champ, Plante de culture, Oasis, Évapotranspiration, Stress dû à la sécheresse, Zone aride

Mots-clés géographiques Agrovoc : Maroc

Mots-clés libres : Irrigation goutte à goutte enterré, Économie d'eau, Zones arides, Jeunes palmiers dattiers

Classification Agris : F06 - Irrigation
F62 - Plant physiology - Growth and development

Champ stratégique Cirad : Axe 1 (2014-2018) - Agriculture écologiquement intensive

Auteurs et affiliations

  • Bourziza R., IAV Hassan II (MAR)
  • Hammani Ali, IAV Hassan II (MAR)
  • Kuper Marcel, CIRAD-ES-UMR G-EAU (MAR) ORCID: 0000-0002-1240-0592
  • Bouaziz Ahmed, IAV Hassan II (MAR)

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/583803/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-05-20 ]