Agritrop
Home

Le lait de chamelle : nouvelle frontière du développement laitier dans les pays du sud ?

Faye Bernard, Konuspayeva Gaukhar. 2017. Le lait de chamelle : nouvelle frontière du développement laitier dans les pays du sud ?. In : 2es Rencontres internationales sur "Le lait, vecteur de développement". 10-11 mai 2017, Rabat, Maroc = 2nd International meeting on "Milk, vector of development". 10-11 may 2017, Rabat, Maroc. IAV Hassan II, INRA, CIRAD. Rabat : INRA, Résumé, pp. 39-40. Rencontres internationales "Le lait, vecteur de développement". 2, Rabat, Maroc, 10 May 2017/11 May 2017.

Paper with proceedings
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
584418.pdf

Télécharger (2MB) | Preview
[img]
Preview
Published version - Français
License Licence Creative Commons.
Faye et Konuspayeya 2017 Lait de chamelle - Nvelle frontière du développement laitier dans les pays du sud .pdf

Télécharger (4MB) | Preview

Abstract : A l'échelle mondiale, le lait de chamelle ne représente que 0,36 % du lait produit, ce qui est marginal, mais cette proportion n'était que de 0, 18 % en 1961 selon la FAO. En proportion, la croissance de la production laitière de chamelle qui dépasse 6 % en moyenne annuelle, est trois fois supérieure à celle de lait de vache. De plus, l'élevage camelin étant limité aux régions arides, cette proportion peut-être localement bien plus importante, dépassant les 10 % dans la Corne de l'Afrique. Enfin, on assiste depuis environ une décennie à une croissance explosive de la demande en lait de chamelle dans les pays d'élevage camelin, mais aussi dans le monde occidental et ce, pour trois raisons principales : 1. La marchandisation du lait: le lait de chamelle est entré tardivement dans les circuits commerciaux, du fait du tabou traditionnel sur sa vente dans nombre de sociétés nomades en Afrique et au Moyen-Orient. Mais l'urbanisation provoquant une distanciation entre population urbaine et population pastorale, la globalisation économique, et la nécessité de disposer de revenus ont eu raison de la culture du don d'un lait autrefois réservé aux hôtes de passage. 2. Les changements climatiques : la réputation du dromadaire comme animal adapté au désert est proverbiale. A ce titre, son élevage se trouve confronté à l'un des points-chauds de l'interaction élevage/environnement, à savoir l'aridification de certains milieux notamment autour de la Méditerranée, au Proche et Moyen-Orient, et dans la frange sahélienne du Sahara. Ces modifications environnementales sous l'effet des changements climatiques se traduisent par une expansion de l'air géographique traditionnel de son élevage et d'une, demande accrue de ses produits. 3. L'engouement pour les vertus du lait de chamelle: avérées ou non, les propriétés diététiques, voire " médicinales " du lait de chamelle en font un produit recherché, à haute valeur ajoutée, dans un contexte où les consommateurs recherchent des produits " santé " ou" bien-être". De fait, le lait de chamelle rentre désormais dans le champ du commerce des " produits naturels " dans les pays occidentaux avec des initiatives comme " Desert milk ". Plusieurs projets sont à l'oeuvre en Afrique, au Moyen-Orient, en Inde et en Asie centrale, pour le développement de l'élevage camelin laitier, confortant la place de ce lait sur un créneau original et bien plus large que le lait de vache qui reste un produit de consommation courante. (Texte intégral)

Mots-clés libres : Lait de chamelle, Développement des zones arides, Vertus du lait de chamelle

Classification Agris : L01 - Animal husbandry
Q04 - Food composition
E14 - Development economics and policies

Auteurs et affiliations

  • Faye Bernard, CIRAD-ES-UMR SELMET (FRA)
  • Konuspayeva Gaukhar, Al-Farabi Kazakh National University (KAZ)

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/584418/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-01 ]