Agritrop
Home

De l'indifférence à la reconnaissance : potentiel de développement d'une plateforme d'innovation régionale sur les systèmes agroforestiers hévéicoles du sud de la Thaïlande

Thériez Marion, Penot Eric, Tongkaemkaew Uraiwan, Chambon Bénédicte. 2017. De l'indifférence à la reconnaissance : potentiel de développement d'une plateforme d'innovation régionale sur les systèmes agroforestiers hévéicoles du sud de la Thaïlande. . Paris : SFER, 28 p. Journées de Recherches en Sciences Sociales SFER. 11, Lyon, France, 14 December 2017/15 December 2017.

Paper without proceedings
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID587012.pdf

Télécharger (1MB) | Preview

Abstract : Les systèmes agroforestiers à base d'hévéas représentent moins de 5 % des surfaces dans le sud de la Thaïlande, berceau de l'hévéaculture dans ce pays premier producteur de caoutchouc dans le monde alors que cela concerne plus de 30 % des surfaces en Indonésie. Devant la forte volatilité des prix du caoutchouc et l'importante contribution de l'hévéa aux revenus paysans, les systèmes agroforestiers à base d'hévéas ont montré une très forte résilience économique, les productions fruitières, légumières associées permettant de compenser la forte variation des revenus issus de l'hévéa. Les autorités Thaïlandaises ont de longue date supporté le secteur hévéicole (notamment aide technique et financière pour la replantation clonale (ORRAF puis RAOT1)). Cependant, elles ont longtemps empêché les paysans en agroforesterie de bénéficier d'une aide technique et financière à la replantation (mise en place en début des années 1960) jusque dans les 10 dernières années où ces pratiques ont commencé à être tolérées. La dernière crise des prix du caoutchouc (passage de 5 US$/kg en 2011 à 1 US$ en 2017) a changé la donne et la RAOT2 souhaite depuis 2015 promouvoir l'agroforesterie pour une meilleure diversification des revenus. Les études précédentes ont montré l'existence de petits groupes et surtout de réseaux de producteurs pratiquant l'agroforesterie depuis une dizaine d'années et d'indépendants pionniers très marqués par leur expérience personnelle et porteurs de savoirs et savoir-faire uniques depuis plus de 20 ans. Les plateformes d'innovation (IP) peuvent être considérées comme des espaces de dialogue et de partage des savoirs entre partenaires égaux pour favoriser les processus d'innovations. Elles sont potentiellement des outils sociaux-techniques intéressants pour la diffusion des techniques agroforestières. Partant de ces deux constats, l'idée est de tester la faisabilité de mettre en place d'une plateforme régionale d'innovation basées sur les organisations collectives existantes et des producteurs individuels accompagnés par les institutions gouvernementales comme le RAOT et d'autres institutions locales encourageants l'agroforesterie. L'IP utiliserait les savoirs existants, les parcelles actuelles comme parcelles de démonstration et initierait un transfert rapide et efficace des techniques agroforestières avec les autres paysans encore en plantations mono-spécifiques dans une optique de savoirs partagés dans les deux sens L'étude a montré la diversité des systèmes agroforestiers actuels, leurs atouts et contraintes en fonction des marchés et des diverses contraintes socio-techniques. Les parcelles agroforestières actuelles pourraient ainsi servir de parcelles de démonstration en vrai grandeur. L'étude s'est ensuite focalisée sur le fonctionnement des organisations collectives existantes pour estimer la faisabilité de la création de telles plateformes et la capacité des paysans à participer, contribuer et animer des formations collectives. L'objectif est de pouvoir récupérer un savoir-faire stabilisé et cristallisé par des organisations sociales existantes qui pourraient être valorisées pour une diffusion immédiate plus efficace.

Classification Agris : K10 - Forestry production
E14 - Development economics and policies
E16 - Production economics

Auteurs et affiliations

  • Thériez Marion, IRC [Institut des régions chaudes] (FRA)
  • Penot Eric, CIRAD-ES-UMR INNOVATION (FRA) ORCID: 0000-0002-2773-5440
  • Tongkaemkaew Uraiwan, Thaksin University (THA)
  • Chambon Bénédicte, CIRAD-PERSYST-UPR Systèmes de pérennes (THA)

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/587012/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-08 ]