Agritrop
Home

Caractérisation des modèles de production d'huile de palme au Pérou

Farago-Szekeres Tom. 2018. Caractérisation des modèles de production d'huile de palme au Pérou. Montpellier : Montpellier SupAgro, 131 p. Mémoire de fin d'études : Systèmes agricoles, alimentation et développement au Sud (SAADS). Ressources, systèmes agricoles et développement (RESAD) : Montpellier SupAgro

Disertation
[img] Published version - Français
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
2018_Farago Tom_Palmier à huile au Pérou.pdf

Télécharger (6MB) | Request a copy

Encadrement : Michel, Isabelle ; Feintrenie, Laurène ; Robiglio, Valentina

Abstract : Implanté dans les années 1970 pour satisfaire un besoin national en huiles végétales puis pour lutter contre les cultures illicites de coca, le terrorisme et le narcotrafic, le palmier à huile est désormais moteur du développement de 3 régions situées entre le piémont de la Cordillère des Andes et l'Amazonie péruvienne. Différenciées d'une part par leurs conditions pédoclimatiques et leurs histoires agraires respectives, les bassins de production d'huile de palme de Tocache, de Neshuya et d'Aguaytia connaissent des performances agronomiques inégales. D'autre part, les 7 modes d'organisation qui ont été identifiés offrent aux planteurs des résultats et perspectives de développement distinctes sur les plans économiques, sociaux et environnementaux. S'il n'est qu'un petit producteur d'huile de palme à l'échelle du globe, dominé par l'Indonésie et la Malaysie, le Pérou vise aujourd'hui à fortement augmenter sa production pour substituer ses importations massives d'huiles de soja et se placer sur un marché mondial émergent : le biodiesel. De par ses exigences pédoclimatiques, le palmier à huile ne peut être implanté que dans des régions de climat tropical humide et fait pression sur les foyers de hotspot de biodiversité comme l'Amazonie. La bibliographie et le travail de 4 mois de terrain à la rencontre des planteurs et des organismes professionnels des trois zones présentent celle de Tocache comme la plus adaptée à la culture du palmier. Zone historique de développement du palmier à huile sous influence du seul grand groupe industriel du pays pour le palmier, elle est désormais " saturée ". La zone d'Aguaytia présente des conditions pédoclimatiques plus contraignantes et les performances agronomiques des planteurs en pâtissent. C'est donc à Neshuya, la zone la plus vaste des trois, que se concentre le développement de l'activité au 21ème siècle. La caractérisation des modèles de production d'huile de palme au Pérou vise à identifier les opportunités permises par la zone géographique de production en tenant compte de la diversité des planteurs et de leurs organisations afin de pouvoir orienter le développement de l'activité dans les années à venir dans un objectif de durabilité.

Résumé (autre langue) : Establecida en la década 1970 para satisfacer una necesidad nacional de aceites vegetales y luego para luchar contra el cultivo ilícito de coca, el terrorismo y el narcotráfico, la palma aceitera ahora está impulsando el desarrollo de 3 regiones ubicadas entre las faldas de los Andes y la Amazonia peruana. Diferenciadas por sus condiciones edafoclimáticas y sus historias agrarias, las cuencas de producción de la palma aceitera de Tocache, Neshuya y Aguaytia observan rendimientos agronómicos desiguales. Se han identificado 7 modos de organización de los palmicultores que ofrecen varias perspectivas de desarrollo económico, social y ambiental. Hoy día, el 90% de la producción mundial está producido por Malasia e Indonesia. El Perú todavía es un pequeño productor pero apunta a aumentar bruscamente para reemplazar sus importaciones masivas de aceites de soya y colocarse en un mercado global emergente: el biodiesel. Debido a sus requisitos edafoclimáticos, la palma aceitera solo puede implantarse en regiones de clima tropical y ejerce presión sobre los focos de hotspot de biodiversidad como la Amazonia. La bibliografía y el trabajo de 4 meses en el campo realizado con los palmicultores y organizaciones profesionales de las tres zonas presentan la cuenca de Tocache como la más adaptada a la cultura de la palma aceitera. También es la zona histórica del desarrollo de la palma aceitera donde se encontró el único grupo industrial importante para la palmera del país. Ahora no hay más terrenos de uso mayor agrícola disponibles. La zona de Aguaytia presenta condiciones más restrictivas y los rendimientos agronómicos de los plantadores son más bajos. Por lo tanto, es en Neshuya, la más grande de las tres zonas, que se concentra el desarrollo de la actividad en el siglo XXI. La caracterización de los modelos de producción de aceite de palma en Perú tiene como objetivo identificar las oportunidades permitidas por el área geográfica de producción, teniendo en cuenta la diversidad de los plantadores y sus organizaciones, para orientar el desarrollo de la actividad en los próximos años con un objetivo de sostenibilidad.

Mots-clés libres : Amazonie, Palmier à huile, Agriculture familiale, Plantations industrielles

Auteurs et affiliations

  • Farago-Szekeres Tom, Montpellier SupAgro (FRA)

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/590510/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-09-30 ]