Agritrop
Home

Variabilité des crues et évolution des agricultures dans la vallée inférieure du fleuve Logone au sud-ouest du Tchad

Denenodji Antoinette. 2018. Variabilité des crues et évolution des agricultures dans la vallée inférieure du fleuve Logone au sud-ouest du Tchad. Maroua : Université de Maroua, 446 p. Thèse de doctorat : Géographie rurale : Université de Maroua

Thesis
[img] Published version - Français
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
Thèse Antoinette Dénénodji_final.pdf

Télécharger (11MB) | Request a copy

Encadrement : Gonne, Bernard ; Bégué, Agnès

Abstract : La vallée inférieure du Logone est située entre les fleuves Logone et Chari dans le Sud-Ouest du Tchad. Elle est en zone soudano-sahélienne et est soumise à de fortes contraintes édapho-climatiques. L'objectif principal de cette recherche est d'évaluer et de relier la dynamique des agricultures aux variabilités climatiques à travers la télédétection. Nous partons de l'hypothèse selon laquelle les contraintes naturelles liées aux variabilités climatiques actuelles contribuent à l'explication de l'évolution des agricultures. La présente thèse s'est appuyée sur les données primaires et secondaires. Les traitements aussi bien qualitatifs que quantitatifs des données (pluviométriques, thermiques et hydrologiques), des images satellitaires MODIS (500 m de résolution), Landsat et SRTM (30 m de résolution) ont été faits. Ils ont permis d'analyser la dynamique des crues/décrues (2002, 2003 et 2012) et des terres agricoles (cultures irriguées/décrues, pluviales et des jachères) de 1985, 2000 et 2015. Cette analyse a permis aussi de mettre en exergue la relation entre le climat, les statistiques agricoles et la réalité de terrain. Il en résulte de cette analyse la caractérisation de l'hydrosystème du fleuve Logone, la variabilité saisonnière et interannuelle des surfaces inondées dont les superficies varient de 3 717 km2en 2002, 6 886 km2en 2003 et 8 292 km2 en 2012 en lien avec la variabilité pluviométrique de la moyenne de deux station Mandélia et Bougoumene (2002 très sèche (428 mm), 2012 moins humide (598 mm) et 2003 pluvieuse (688 mm). Les résultats ont aussi montré qu'au cours des trente dernières années (1985 et 2015), les espaces des cultures irriguées/décrues croissent fortement avec un taux de 2 % par an, des jachères diminuent à -1,8 % par an et des cultures pluviales régressent de -0,03% par an. Les corrélations entre climat, production et pratiques agricoles ont été établies. Il est donc souhaitable que les informations obtenues sur la dynamique des agricultures et des crues en lien avec les variabilités climatiques par la télédétection peuvent être une information clé pour les décideurs et acteurs du développement. Les données satellitaires Sentinel-1 et 2 multi-temporelles de résolution 10 m pourraient donner des informations plus précises que les données MODIS (500 m) et Landsat (30 m).

Résumé (autre langue) : The Lower Logone Valley is located between the Logone and Chari Rivers in southwestern Chad. It is in the Sudano-Sahelian zone and is subject to strong edapho-climatic constraints. The main objective of this research is to evaluate and relate the dynamics of agriculture to climate variability through remote sensing. We start from the hypothesis according to which the natural constraints linked to the current climatic variabilities contribute to the explanation of the evolution of the agricultures. This thesis is based on primary and secondary data. Both qualitative and quantitative data processing (rainfall, thermal and hydrological), MODIS satellite imagery (500 m resolution), Landsat and SRTM (30 m resolution) were made. They allowed to analyze the dynamics of floods / recesses (2002, 2003 and 2012) and agricultural lands (irrigated / receding crops, rainfalls and fallows) of 1985, 2000 and 2015. This analysis also made it possible to highlight the relationship between climate, agricultural statistics and the reality on the ground. The result of this analysis is the characterization of the Logone River's hydrosystem, the seasonal and interannual variability of the flooded areas whose areas vary from 3,717 km2 in 2002, 6,886 km2 in 2003 and 8,292 km2 in 2012 in connection with the Rainfall variability of the average of two Mandélia and Bougoumen stations (2002 very dry (428 mm), 2012 less humid (598 mm) and 2003 rainy (688 mm). The results also showed that over the last thirty years (1985 and 2015), irrigated / recession cropping areas are growing strongly at a rate of 2% per year, fallows are decreasing at -1.8% per year, and rainfed crops are declining by -0.03% per year. Climate, production and agricultural practices have been established, it is therefore desirable that the information obtained on the dynamics of agriculture and floods in relation to climate variability by remote sensing can be a source of information. key for decision-makers and development actors. Sentinel-1 and 2 multi-temporal 10m resolution satellite data could provide more accurate information than MODIS (500m) and Landsat (30m) data.

Mots-clés Agrovoc : Culture irriguée, Culture pluviale, Changement climatique, Régime hydrique du sol, Ressource en eau, Crue, Système de culture, Télédétection, Aide à la décision

Mots-clés géographiques Agrovoc : Tchad

Mots-clés libres : Tchad, Cultures de décrue, Télédétection

Classification Agris : F08 - Cropping patterns and systems
F06 - Irrigation
P40 - Meteorology and climatology
U30 - Research methods

Champ stratégique Cirad : Axe 1 (2014-2018) - Agriculture écologiquement intensive

Auteurs et affiliations

  • Denenodji Antoinette, CIRAD-ES-UMR TETIS (FRA)

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/591658/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-01-08 ]