Agritrop
Home

Rivalités et arrangements coopératifs pour l'accès à l'eau souterraine dans la plaine de Berrechid au Maroc

Ouassissou Romaissa, Kuper Marcel, Dugué Patrick, El Amrani Mohamed, Ameur Fatah. 2019. Rivalités et arrangements coopératifs pour l'accès à l'eau souterraine dans la plaine de Berrechid au Maroc. Cahiers Agricultures, 28:4, 10 p.

Journal article ; Article de recherche ; Article de revue à facteur d'impact Revue en libre accès total
[img]
Preview
Published version - Français
License Licence Creative Commons.
2019 Ouassissou et al. Cah Agri.pdf

Télécharger (898kB) | Preview

Titre anglais : Rivalries and cooperative arrangements for access to groundwater in the Berrechid plainin Morocco

Quartile : Q3, Sujet : AGRICULTURE, MULTIDISCIPLINARY / Quartile : Q4, Sujet : AGRONOMY

Liste HCERES des revues (en SHS) : oui

Thème(s) HCERES des revues (en SHS) : Géographie-Aménagement-Urbanisme-Architecture

Abstract : Au Maroc, l'exploitation individuelle des eaux souterraines a permis le développement rapide d'une agriculture irriguée intensive. Dans la plaine de Berrechid, la ressource est limitée et surexploitée. L'agence de bassin tente depuis une dizaine d'années de mettre en place une contractualisation avec différents acteurs pour réguler les prélèvements en eau souterraine à usage agricole. L'objectif de l'étude est d'analyser en quoi la catégorisation des agriculteurs, se distinguant par leur accès à l'eau et au foncier, et les interactions entre ces catégories d'agriculteurs, sont utiles pour penser la gouvernance de la nappe. Une fois la dynamique de l'agriculture irriguée retracée, des enquêtes ont permis d'établir une typologie d'agriculteurs, puis les arrangements et rivalités entre les différents types d'agriculteurs ont été caractérisés. Les résultats montrent que l'utilisation accrue des eaux souterraines a déclenché des rivalités pour l'accès à l'eau, ainsi que l'exclusion de certains agriculteurs dans un contexte de baisse de la nappe. Pour dépasser ces problèmes d'accès, certains agriculteurs mettent en place des arrangements coopératifs autour des différents facteurs de production (eau, terre, capital, savoir-faire, main-d'oeuvre). Cependant, ces arrangements accentuent, paradoxalement, la surexploitation de la nappe et les rivalités, et entraînent la poursuite et l'évolution des formes d'arrangements coopératifs. La compréhension fine de la nature des relations entre différents types d'agriculteurs peut permettre d'inclure une réflexion sur l'équité sociale dans le projet de concession aux associations de producteurs, qui pour le moment semble ignorer ces relations.

Résumé (autre langue) : In Morocco, private groundwater use enabled the rapid development of intensive irrigated agriculture. In the Berrechid plain, this resource is limited and overexploited. The river basin agency has attempted for the last ten years to set up a formal contract with various stakeholders to regulate agricultural use. The aim of the study is to analyze how the categorization of farmers, distinguished by their access to water and land, and the interactions between these categories are useful to think the governance of groundwater. The dynamics of irrigated agriculture were first traced and surveys enabled to establish a typology of farmers. Finally, the rivalries and the cooperative arrangements between different types of farmers were characterized. The results show that increased groundwater use has triggered rivalries for access to groundwater and the exclusion of some farmers in a context of falling water tables. To overcome these access problems, farmers set up cooperative arrangements around the factors of production required for irrigated agriculture (water, land, capital, know-how, labor). However, these arrangements accentuate, paradoxically, groundwater overexploitation and rivalries and lead to the continuation and change of the forms of cooperative arrangements. A detailed understanding of the nature of the relationships between the different types of farmers can address the issue of social equity in the concession contract with irrigation associations, which for the moment seems to ignore these relationships.

Mots-clés Agrovoc : Conservation de l'eau, Irrigation, Nappe souterraine, Coopérative de service, Contrat, Gestion des eaux

Mots-clés géographiques Agrovoc : Maroc

Mots-clés libres : Agriculture irriguée, Eaux souterraines, Contrat de nappe, Arrangements, Maroc

Classification Agris : F06 - Irrigation
P10 - Water resources and management

Champ stratégique Cirad : CTS 5 (2019-) - Territoires

Auteurs et affiliations

  • Ouassissou Romaissa, CIRAD-ES-UMR G-EAU (FRA) - auteur correspondant
  • Kuper Marcel, CIRAD-ES-UMR G-EAU (MAR) ORCID: 0000-0002-1240-0592
  • Dugué Patrick, CIRAD-ES-UMR INNOVATION (FRA)
  • El Amrani Mohamed, ENAM (MAR)
  • Ameur Fatah, IAV Hassan II (MAR)

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/592173/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-05-03 ]