Agritrop
Home

Fluram induces species dependent C- and G-bands in mammalian chromosomes, revealing heterogenous distribution of chromosomal proteins

Cuellar Térésa, Gosálvez T., Del Castillo P., Stockert Juan C.. 1991. Fluram induces species dependent C- and G-bands in mammalian chromosomes, revealing heterogenous distribution of chromosomal proteins. Genome (Ottawa), 34 (5) : pp. 772-776.

Journal article ; Article de recherche ; Article de revue à facteur d'impact
[img] Published version - Anglais
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
Genome_1991.pdf

Télécharger (5MB) | Request a copy

Liste HCERES des revues (en SHS) : oui

Thème(s) HCERES des revues (en SHS) : Psychologie-éthologie-ergonomie

Abstract : Fluram (Fluorescamine; 4-phenylspiro(furan-2(3H), l '-phthalan)-3,3 '-dione) is a fluorogenic reagent, which permits the detection of primary amines by forming highly fluorescent pyrrolinone derivatives. This reagent has been used on methanol - acetic acid fixed metaphase chromosomes of mouse and man and proved to be very effective in differen­tiating chromosome regions in both genomes. Mouse centromeric heterochromatin is highly reactive, showing intense fluorescence in ail centromeric regions, whereas human chromosomes show no fluorescence in such regions. In addi­tion, a G-Jike banding pattern is also obtained in both types of chromosomes. The differential reactivity of each chro­mosome region showed by this method demonstrates a heterogeneous distribution of chromosome proteins, resulting in a chromosome banding pattern, which is in this case species dependent.

Résumé (autre langue) : Le Fluram (Fluorescamine : 4-phénylspiro(furane-2(3H),1′-phtalane)-3,3′-dione) est un réactif fluorogène, qui permet la détection des amines primaires en formant des dérivés pyrrolinones hautement fluorescents. Ce réactif a été appliqué à des chromosomes de souris et d'humains en stade métaphasique, préalablement fixés par une solution de méthanol – acide acétique; il s'est avéré très efficace pour différencier les régions chromosomiques des deux génomes. Chez la souris, l'hétérochromatine centromérique a fortement réagi et présenté une fluorescence intense dans toutes les régions centromériques alors que, chez les chromosomes humains, il y a eu absence de fluorescence dans de telles régions. Un profil de bandes ressemblant aux bandes G a été obtenu chez les deux types de chromosomes. La réactivité différentielle de chaque région des chromosomes révélée par cette méthode a démontré que la distribution des protéines des chromosomes, traduite par les profils de bandes, est ici spécifique aux espèces. Mots clés : cytogénétique, bandes chromosomiques, chromosomes de mammifères, fluoroscopie, Fluram.

Mots-clés Agrovoc : Mammifère, Genre humain, Souris, Chromosome, Protéine, Cytogénétique, Microscopie immunofluorescente

Mots-clés libres : Cytogenetics, Chromosome banding, Fluorescence microscopy, Fluram

Classification Agris : U30 - Research methods
000 - Other themes

Auteurs et affiliations

  • Cuellar Térésa, UAM (ESP)
  • Gosálvez T., UAM (ESP) - auteur correspondant
  • Del Castillo P., UAM (ESP)
  • Stockert Juan C., UAM (ESP)

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/594057/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-06-12 ]