Agritrop
Home

Suivi de l'anthropisation du paysage dans la région forestière de Babagulu, République Démocratique du Congo

Kabuanga Joël Masimo, Adipalina Guguya Blaise, Ngenda Okito Elvis, Maestripieri Nicolas, Saqalli Mehdi, Rossi Vivien, Iyongo Waya Mongo Léon. 2020. Suivi de l'anthropisation du paysage dans la région forestière de Babagulu, République Démocratique du Congo. VertigO, 20 (2), 28 p.

Journal article ; Article de recherche ; Article de revue à comité de lecture Revue en libre accès total
[img]
Preview
Published version - Français
License Licence Creative Commons.
vertigo-28347.pdf

Télécharger (1MB) | Preview

Liste HCERES des revues (en SHS) : oui

Thème(s) HCERES des revues (en SHS) : Géographie-Aménagement-Urbanisme-Architecture; Arts : Cinéma

Abstract : La région forestière de Babagulu concerne ici la Réserve forestière de Babagulu (RFB) et sa périphérie. En République Démocratique du Congo, la région forestière de Babagulu subit des pressions anthropiques suite notamment à sa proximité par rapport à la ville de Kisangani. Ces pressions anthropiques restent peu documentées et leurs impacts sur ce paysage forestier demeurent mal connus. Le but de cette étude est de faire un suivi régulier de l'anthropisation du paysage de la région forestière de Babagulu. L'approche méthodologique adoptée est basée sur les techniques de la télédétection, de la cartographie et de l'écologie du paysage. Les images satellitaires Landsat TM (1984, 1986, 1990, 1994 et 2010), ETM+ (2001 et 2005) et OLI (2015 et 2018), toutes de 30 mètres de résolution spatiale, ont été mobilisées pour cartographier l'occupation du sol en trois classes (forêt primaire, friches/forêts dégradées et complexe rural). Le calcul de dix indices spatiaux a permis de caractériser la composition et la configuration du paysage entre 1984 et 2018. Ces indices spatiaux comprennent le nombre de taches, la taille moyenne des taches, sa variation absolue et relative, la densité du périmètre, l'indice d'agrégation, l'indice du plus large fragment, indice de forme du paysage, la distance euclidienne moyenne au plus proche voisin, la dimension fractale et l'indice de contagion. Les résultats montrent une régression significative de la forêt primaire au profit des classes anthropiques (complexes ruraux et friches/forêts dégradées) tant à l'extérieur (R² =0,98 ; p<0,01) qu'à l'intérieur (R² =0,99 ; p<0,01) de la réserve. La structure paysagère se complexifie au fil des années. Il est également à noter une fragmentation progressive des forêts primaires mises en évidence par l'augmentation continuelle du nombre (+310) et de la densité des périmètres des taches (+14 m/ha) ainsi que la diminution remarquable de leur aire moyenne (-223 ha). Aussi, la distance moyenne séparant deux taches voisines a augmenté, passant de 119,30 mètres en 1984 à 123,57 mètres en 2018 (soit un écart de 4,27 mètres) signalant un isolement accru des taches. Ces résultats montrent la nécessité de l'encadrement effectif de l'utilisation des terres en dehors de la réserve afin de préserver la biodiversité qui s'y trouve.

Résumé (autre langue) : The Babagulu forest region here concerns the Babagulu Forest Reserve (BFR) and its periphery. In the Democratic Republic of Congo, the forest region of Babagulu is under anthropogenic pressure, notably due to its proximity to the city of Kisangani. These anthropic pressures remain little documented and their impacts on this forest landscape remain poorly understood. The purpose of this study is to regularly monitor the anthropization of the landscape of the RFB. The methodological approach adopted is based on techniques of remote sensing, cartography and landscape ecology. The Landsat TM (1984, 1986, 1990, 1994 and 2010), ETM + (2001 and 2005) and OLI (2015 and 2018) satellite images, all of 30m spatial resolution, were used to map the land cover in three classes (primary forest, fallow land/degraded forest and rural complex). The calculation of ten spatial indices made it possible to characterize the composition and configuration of the landscape between 1984 and 2018. These spatial indices include the number of spots, the average spot size, the perimeter density, the aggregation index, largest fragment index, landscape shape index, mean Euclidean distance to nearest neighbor and fractal dimension, variation and absolute, fractal dimension and contagion index. The results show a significant regression of the primary forest for the benefit of the anthropic classes (rural complexes and fallow land and degraded forests) outside (R²= 0.98; p <0.01) than inside (R²= 0.99; p <0.01) of the reserve. The landscape structure becomes more complex over the years. It should also be noted that there is a gradual fragmentation of primary forests highlighted by the continuous increase in the number (+310) and the density of patch perimeters (+14 m/ha) and the impressive decrease in their average area (-223 ha). Also, the average distance separating two neighboring spots increased from 119.30 meters in 1984 to 123.57 meters in 2018 (a difference of 4.27 meters) signaling an increased isolation of the spots. These results show the need for effective management of land use outside the reserve in order to preserve the biodiversity found there.

Mots-clés Agrovoc : fragmentation de l'habitat, Réserve forestière, Facteur anthropogène, Déboisement, Restauration du paysage forestier, morcellement de forêt, Conservation du paysage

Mots-clés géographiques Agrovoc : République démocratique du Congo

Mots-clés complémentaires : Déforestation

Mots-clés libres : Babagulu, Deforestation, Fragmentation, Landsat, Land use

Classification Agris : P01 - Nature conservation and land resources
K01 - Forestry - General aspects
K70 - Forest injuries and protection

Champ stratégique Cirad : CTS 5 (2019-) - Territoires

Auteurs et affiliations

  • Kabuanga Joël Masimo, University of Kisangani (COD)
  • Adipalina Guguya Blaise, University of Kisangani (COD)
  • Ngenda Okito Elvis, University of Kisangani (COD)
  • Maestripieri Nicolas, TerraNIS (FRA)
  • Saqalli Mehdi, CNRS (FRA)
  • Rossi Vivien, CIRAD-ES-UPR Forêts et sociétés (CMR) ORCID: 0000-0001-5458-1523
  • Iyongo Waya Mongo Léon, ULB (BEL)

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/597067/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-06-03 ]