Agritrop
Home

Evaluation, suivi et valorisation par la chasse sportive de la grande faune dans le cadre du projet conservation de la biodiversité dans la moyenne vallée du Zambeze

Bourgarel Mathieu. 1997. Evaluation, suivi et valorisation par la chasse sportive de la grande faune dans le cadre du projet conservation de la biodiversité dans la moyenne vallée du Zambeze. Paris : INA-PG, 123 p. Mémoire DESS : Productions Animales en Régions Chaudes : Ecole nationale vétérinaire d'Alfort

Disertation
Full text not available from this repository.

Autre titre : Evaluation, follow and valorization by the sporting hunt of big fauna as part of the project "biodiversity preservation in the Zambezi middle valley

Abstract : Après l'éradication de la mouche tsé-tsé dans la vallée du Zambèze, la biodiversité animale et végétale est menacée par l'anthropisation. Le projet biodiversité a pour objectif d'identifier et de vulgariser des méthodes de gestion associant conservation et développement. Pour cela le protocole de suivi de la grande faune doit définir l'état initial de la faune sauvage dans la zone du projet après la première année. Les résultats de la première campagne de comptage montrent une différence entre le ward (canton) 2 qui semble être plus giboyeux que les wards 3 et 4. La densité nette des effectifs sur l'ensemble de la zone pour la période mai à juillet du projet a permis d'estimer le taux de prélèvement par la chasse. Mais ce protocole doit aussi montrer la dynamique des animaux dans la zone en fonction des saisons en comparant les résultats des campagnes de comptage successives. Le côtoiement de la grande faune aux populations humaines provoque des conflits inévitables. Il est donc nécessaire de valoriser ces animaux aux yeux des villageois. La chasse sportive est le moyen le plus rentable dans la zone du projet et dans les zones communales participant au programme Campfire. La distribution des activités des deux compagnies de safaris est analysée grâce à des cartes représentant l'emplacement des animaux tués. Le nombre d'animaux tués dans le ward 2 est beaucoup plus important que dans les wards 3 et 4 réunis. Cette distribution est directement liée aux quotas attribués par le département des parcs nationaux et de la gestion de la faune, mais aussi aux pratiques des chasseurs professionnels. Il y a donc encore une différence entre le ward 2 qui profite beaucoup plus des retombées de cette activité cynégétique que les wards 3 et 4 (argent distribué, infrastructure et viande de buffle et d'éléphant. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Faune, Biodiversité, Chasse, Gestion des ressources, Production de viande, Vallée, Évaluation

Mots-clés géographiques Agrovoc : Zambèze, Zimbabwe

Classification Agris : P01 - Nature conservation and land resources

Auteurs et affiliations

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/308910/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-03 ]