Agritrop
Home

Etude à l'aide d'urée enrichie en 15N de la fertilisation azotée du riz inondé à Madagascar. II. Effets d'un apport uréique ou de deux apports de supergranules d'urée ou de perlurée au cours de la phase initiale de croissance du riz inondé

Dupuy J., D'Onofrio G., Gaudin Rémi. 1990. Etude à l'aide d'urée enrichie en 15N de la fertilisation azotée du riz inondé à Madagascar. II. Effets d'un apport uréique ou de deux apports de supergranules d'urée ou de perlurée au cours de la phase initiale de croissance du riz inondé. L'Agronomie Tropicale (1975), 45 (1) : pp. 11-19.

Journal article ; Notoriété en attente de mise à jour
Full text not available from this repository.

Titre anglais : Use of 15N-enriched urea for studying nitrogen fertilisation of lowland rice in Madagascar. 2. Effect of application of urea or supergranules during the initial phase of rice growth

Abstract : Pour le riz inondé, l'effet de la date d'enfouissement de l'engrais azoté, en une ou deux fois, a été évalué pour une dose d'urée de 58 kg de N . ha-1 présentée sous forme de supergranules ou de perlurée enrichis en azote 15. Par rapport au témoin sans azote, les accroissement de rendement sont toujours plus importants pour les supergranules d'urée que pour la perlurée. Pour des apports uniques, l'augmentation de la production de matière sèche est plus réduite pour des enfouissements après repiquage que pour des apports différés (21 et 42 jours après repiquage), un apport à 21 jours étant un peu plus efficace qu'un apport à 42 jours. Cet effet est plus marqué pour la perlurée que pour les supergranules d'urée. Ces augmentations sont liées à de très nettes améliorations des taux d'assimilation de l'azote provenant de l'engrais comme des coefficients réels d'utilisation, bien que ceux-ci restent très voisins pour des apports différés. Associer à un apport au repiquage un apport à 21 ou 42 jours améliore l'utilisation globale de l'engrais et plus particulièrement de la perlurée. Les effets sont plus limités pour un apport tardif. L'influence du premier apport sur le second est réduite. Ces résultats sont discutés en termes de stress succédant au repiquage ainsi qu'en termes de niveaux et de durée de disponibilité de l'azote de l'engrais

Mots-clés Agrovoc : Oryza sativa, Riz irrigué, Substance nutritive, Fertilisation, Urée, isotope, Épandage localisé, Engrais azoté, rendement, Apport fractionné, Absorption de substances nutritives, Formulation, Engrais retard, Teneur en azote, Composante de rendement, Technique des traceurs, Transport des substances nutritives, Azote, Isotope radioactif

Classification Agris : F04 - Fertilizing

Auteurs et affiliations

  • Dupuy J.
  • D'Onofrio G.
  • Gaudin Rémi

Autres liens de la publication

  • Localisation du document : CD_PE31 [(Bibliothèque de Lavalette)] ; BA_PEBA828 [(Bibliothèque de Baillarguet)]

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/427528/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-11-22 ]