Agritrop
Home

Reboiser les sols dégradés sahéliens. Le cas des sols hardé de la région de Maroua

Peltier Régis, Donfack Paul, Eyog Matig Oscar, Floret Christian, Harmand Jean-Michel, Masse Dominique, Njiti Clément Forkong, Pontanier Roger, Seghieri J., Seignobos Christian, Seiny-Boukar Lamine, Thebe B., Triboulet C.. 1997. Reboiser les sols dégradés sahéliens. Le cas des sols hardé de la région de Maroua. In : Agricultures des savanes du Nord-Cameroun, vers un développement solidaire des savanes d'Afrique centrale : actes de l'atelier d'échange, 25-29 novembre 1996, Garoua, Cameroun. Seiny-Boukar Lamine (ed.), Poulain Jean-François (ed.), Faure Guy (ed.). IRAD, CIRAD-CA, ORSTOM. Montpellier : CIRAD, pp. 59-69. (Colloques) ISBN 2-87614-295-3 Atelier d'échange agricultures des savanes du nord-Cameroun : vers un développement solidaire des savanes d'Afrique centrale, Garoua, Cameroun, 25 November 1996/29 November 1996.

Paper with proceedings
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID465026.pdf

Télécharger (5MB) | Preview

Autre titre : To reafforest sahelian degraded soils. The case of harde soils of Maroua region

Abstract : Dans la région soudano-sahélienne du Nord-Cameroun, existent de vastes surfaces de sols ayant un couvert de végétation très faible et très discontinu, désignés en langue peule par le terme de hardé. Poussés par les services de développement qui voulaient reboiser autoritairement ces terres, les chercheurs-forestiers ont tout d'abord essayé des méthodes exigeant de gros moyens mécaniques et des essences exotiques à croissance rapide, mais celles-ci ont échoué. Ils ont donc repris le problème en étudiant, tout d'abord, les pratiques paysannes et la dynamique naturelle de la végétation. En fait, les sociétés agro-pastorales de cette région font un usage non négligeable de ces sols pour l'élevage et la cueillette. De plus, elles ont mis au point une méthode de mise en valeur, fondée sur un carroyage de systèmes anti-ruissellement et sur une rotation entre pâturage de saison des pluies et culture de sorgho de saison sèche. Il a été possible de cartographier ces sols par télédétection et de décrire leurs caractères pédologiques et hydrologiques. La replantation de certaines terres a été étudiée en associant le reboisement à base d'espèces locales à usages multiples, avec une gestion de la strate herbacée spontanée. Les méthodes mises au point, bien que peu spectaculaires, se révèlent adaptées aux besoins et aux possibilités des sociétés rurales de cette région pour gérer rationnellement leur environnement.

Mots-clés Agrovoc : Planosol, Fertilisation, Utilisation traditionnelle, Végétation, Dynamique des populations, Hydrologie, Plantation forestière

Mots-clés géographiques Agrovoc : Cameroun

Classification Agris : P33 - Soil chemistry and physics
K10 - Forestry production

Auteurs et affiliations

  • Peltier Régis, CIRAD-FORET-AGROFORESTERIE (FRA)
  • Donfack Paul
  • Eyog Matig Oscar
  • Floret Christian
  • Harmand Jean-Michel, CIRAD-FORET-AGROFORESTERIE (CMR) ORCID: 0000-0002-8065-106X
  • Masse Dominique
  • Njiti Clément Forkong
  • Pontanier Roger
  • Seghieri J.
  • Seignobos Christian, Université du Tchad (TCD)
  • Seiny-Boukar Lamine
  • Thebe B.
  • Triboulet C.

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/465026/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-23 ]