Agritrop
Home

La technique du semis direct sur mulch : avantages et limites

Olina Jean-Paul, Douzet Jean-Marie. 1997. La technique du semis direct sur mulch : avantages et limites. In : Agricultures des savanes du Nord-Cameroun, vers un développement solidaire des savanes d'Afrique centrale : actes de l'atelier d'échange, 25-29 novembre 1996, Garoua, Cameroun. Seiny-Boukar Lamine (ed.), Poulain Jean-François (ed.), Faure Guy (ed.). IRAD, CIRAD-CA, ORSTOM. Montpellier : CIRAD, p. 497. (Colloques) ISBN 2-87614-295-3 Atelier d'échange agricultures des savanes du nord-Cameroun : vers un développement solidaire des savanes d'Afrique centrale, Garoua, Cameroun, 25 November 1996/29 November 1996.

Paper with proceedings
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID465080.pdf

Télécharger (877kB) | Preview

Autre titre : Direct sowing technique on mulch : advantages and limits

Abstract : Les sols ferrugineux tropicaux du Nord-Cameroun sont en général consacrés aux cultures vivrières et au coton. Ces sols de faible niveau de fertilité, sont très sensibles à l'érosion hydrique. Pour une rotation culturale coton/maïs, deux systèmes de culture ont été comparés : le labour attelé traditionnel et le semis direct avec couverture végétale (mulch) et utilisation d'herbicides ou no tillage. Il ressort des résultats obtenus que le semis direct sur mulch offre de nombreux avantages notamment dans la protection et l'amélioration de la structure du sol, la diminution de la pollution due aux eaux de ruissellement, la maîtrise de l'évolution du #Striga hermonthica#, le maintien des rendements sur maïs et la possibilité d'une culture de niébé en dérobé dans la céréale. Cependant, le semis direct sur mulch présente aussi des points faibles. Le faible taux d'azote constaté dans la solution des feuilles de cotonnier et de maïs, des rendements en coton souvent faibles, la nécessité d'une main-d'oeuvre supplémentaire pour compléter manuellement le désherbage chimique. La maîtrise des adventices durant tout le cycle des cultures reste la contrainte majeure à la faisabilité de cette technique. Mais il ne faut pas perdre de vue que cette technique trouve son plein épanouissement dans le cadre d'une gestion à long terme du capital sol, ce qui nécessite une certaine technicité de la part des agriculteurs et une formation quant à la connaissance des herbicides et de la flore adventice

Mots-clés Agrovoc : Semis direct, Plantation, Acrisol, Mulch, Paillis, Fixation de l'azote, Rendement des cultures, Conservation des sols

Mots-clés géographiques Agrovoc : Cameroun

Classification Agris : F01 - Crop husbandry

Auteurs et affiliations

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/465080/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-02 ]