Agritrop
Home

Importance des mulchs sur la réduction de l'enherbement. Effets alléopathiques de l'avoine (Avena sativa) et de la canne à sucre (Saccharum officinarum) sur quelques plantes cibles

Eveno Marie-Emilie. 2001. Importance des mulchs sur la réduction de l'enherbement. Effets alléopathiques de l'avoine (Avena sativa) et de la canne à sucre (Saccharum officinarum) sur quelques plantes cibles. Créteil : Université de Paris-Val-de-Marne, 83 p. Mémoire DESS : Gestion des systèmes agro-sylvo-pastoraux en zones tropicales : Université de Paris-Val-de-Marne

Disertation
Full text not available from this repository.

Abstract : La limitation de l'enherbement par l'effet physique (ombrage) et chimique (allélopathique) des mulch figure parmi les nombreux avantages des systèmes de culture avec couverture végétale. Cette étude réalisée à La Réunion comprenait un essai sur le terrain et des expérimentations en serre. Sur le terrain, l'objectif était de vérifier l'effet d'une couverture de parties aériennes d'avoine sur la réduction de l'enherbement et sur la production d'une culture de maïs. Deux notations d'enherbement (en cours du cycle du maïs et après) ont montré que le mulch réduisait le pourcentage de recouvrement par les adventices ainsi que la richesse floristique. Il exerce une sélectivité vis à vis des mauvaises herbes. Certaines comme Raphanus raphanistrum ou Oxalis spp. prédominent sur les parcelles paillées. D'autres comme Galinsoga parviflora sont réduites. D'autres comme Gamochaeta purpurea disparaissent. La biomasse des parties aériennes de maïs sur les parcelles avec mulch a montré une augmentation de 60% par rapport aux sols nus. En serre, il s'agissait de vérifier l'effet allélopathique de deux plantes de couverture: l'avoine et la canne à sucre. On s'est attaché à reproduire au mieux les modes d'émission des composés se déroulant sur le terrain: le lessivage de parties aériennes d'avoine et de canne à sucre en décomposition et l'exsudation racinaire d'avoine. Quatre plantes cultivées et quatre adventices ont été utilisées comme plantes cibles. Les expérimentations se sont déroulées sur substrat inerte. Les résultats ont montré que les exsudats racinaires inhibaient la croissance du maïs et certainement celle de Bidens pilosa, de Plantago lanceolata et de la tomate. Probablement du fait des restitutions minérales, le lessivage de parties aériennes d'avoine en décomposition a stimulé la croissance des plantes cibles. Toutefois, le manque de méthodologie standardisée ne permet pas de comparer ces résultats avec ceux référencés dans la bibliographie. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Zea mays, Mulch, Couverture végétale, Mauvaise herbe, Allélopathie, Réponse de la plante, Avena sativa, Saccharum officinarum, Exsudat, Racine

Mots-clés géographiques Agrovoc : Réunion

Mots-clés complémentaires : Enherbement

Classification Agris : H50 - Miscellaneous plant disorders
H60 - Weeds

Auteurs et affiliations

  • Eveno Marie-Emilie, Université de Paris-Val-de-Marne (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/485093/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-01 ]