Agritrop
Home

L'aiélé (Canarium schweinfurthii Engl.) : premier essai de plantation dans l'ouest du Cameroun

Njoukam Raphaël, Peltier Régis. 2002. L'aiélé (Canarium schweinfurthii Engl.) : premier essai de plantation dans l'ouest du Cameroun. Fruits, 57 (4) : pp. 239-248.

Journal article ; Article de revue à comité de lecture
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID509282.pdf

Télécharger (1MB) | Preview

Titre espagnol : El aiele (Canarium Schweinfurthii Engl.) primer ensayo de plantacion en el oeste de Camerun / Titre anglais : Canarium Schweinfurthii : a first attempt at its domestication in the West of Cameroon

Abstract : L'aiélé (#Burseraceae#) pousse à l'état isolé en savane humide du Cameroun. Dans l'ouest du pays, l'intérêt de l'arbre réside surtout dans sa production de fruits, mais #C. schweinfurthii# est aussi exploité pour son bois. En préalable à une domestication plus avancée, des travaux ont été entrepris par l'Irad (Cameroun) en 1987. Les travaux de domestication ont débuté par la mise au point d'une technique de germination des semences qui a finalement permis d'obtenir un taux moyen de levée de 95% au bout de 3 mois. Les plants ont ensuite séjourné en pépinière pendant 6 mois avant d'être transplantés en parcelle expérimentale. La croissance, la floraison et la production des arbres ont alors été suivies. Le taux moyen de survie en plantation a peu à peu diminué de 1988 à 1992 pour se stabiliser à 84% de 1992 à 1997. Il était de 42% en 2000, par suite des dégâts occasionnés par un feu de brousse survenu en mars 1998. La hauteur totale moyenne des arbres à 12 ans a été de 6,8 m environ et leur diamètre moyen a été proche de 8,6 cm. Les hauteur et diamètre dominants ont été respectivement de 10,8 m et 14,3 cm. L'aiélé est une espèce dioïque. Les premières fructifications ont été observées sur des arbres âgés de 8 ans. De 1996 à 2001, 19% de l'effectif total de la parcelle sont entrés en floraison ou en fructification. Des analyses florales ont montré que, pendant la même période, le peuplement expérimental présentait un sex-ratio de 38% d'individus mâles pour 62% d'arbres femelles. Les travaux préliminaires de domestication de l'aiélé ont montré que l'arbre pouvait produire dès 8 ans et que sa croissance en peuplement était satisfaisante. Des études complémentaires devront être entreprises. Ainsi, la mise en évidence de différences végétatives entre plants mâles et femelles au stade pépinière pourrait permettre un sexage précoce. Par ailleurs, l'utilisation de techniques de multiplication végétative pourrait permettre de ne mettre à la disposition des paysans intéressés que des arbres femelles, seuls capables de fructifier. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : C. Schweinfurthii (Burseraceae) grows as isolated trees in the wet savanna of Cameroon. In the West of the country, the interest of the tree specially lies in the production of fruits, but C. Schweinfurthii is also exploited for its wood. Preliminary work for a more advanced domestication has been undertaken by Irad (Cameroon) since 1987. Materials and methods. The domestication work began with the development of a seed germination technique which finally made it possible to obtain an average rate of seedling emergence of 95% at the end of a 3 month period. Plantations then stayed in a tree nursery for 6 months before being transplanted to an experimental plot. Growth, flowering and fruit formation were then followed. Results. In the C. Schweinfurthii stand, the average survival rate decreased year after year and was stabilized at 84% from 1992 to 1997. It was only 42% in 2000 as a result of the damage caused by a bush fire in March 1998. In 2000, the average total height of the 12-year old trees reached 6.8 m, and their trunks had a mean diameter of about 8.6 cm. The dominant height and diameter were 10.8 m and 14.3 cm, respectively. C. Schweinfurthii is a dioecious species. The formation of the first fruits happened with 8-year old trees. From 1996 to 2001, 19% of the studied trees within the plot entered blooming or fruiting. Floral analyses showed that, during the same period, the experimental C. Schweinfurthii stand presented a sex ratio of 38% of male individuals for 62% of female trees. Conclusions. The preliminary work on the C. Schweinfurthii's domestication showed that the tree could produce after 8 years and that its growth in stands was satisfactory. Complementary studies will have to be undertaken. For example, the highlighting of vegetative differences between male and female seedlings at the nursery stage could allow an early sexing. Besides, the use of vegetative multiplication techniques could make it possible to give interested farmers only female trees, which are the only ones capable of fruiting.

Mots-clés Agrovoc : Canarium, Domestication, Caractéristique du peuplement, Croissance de la population, Floraison, Fructification, Sex ratio, rendement, Phénologie

Mots-clés géographiques Agrovoc : Cameroun

Mots-clés complémentaires : Canarium schweinfurthii

Mots-clés libres : Cameroun, Canarium Schweinfurthii, Domestication, Caractéristique du peuplement, Croissance de la population, Floraison, Fructification, Sex ratio, Rendement

Classification Agris : K10 - Forestry production
F01 - Crops

Auteurs et affiliations

  • Njoukam Raphaël
  • Peltier Régis, CIRAD-FORET-PLANTATIONS (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/509282/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-02-28 ]