Agritrop
Home

Epidémiologie de la pourriture des cabosses du cacaoyer due à Phytophthora megakarya, mission au Cameroun du 15 au 22 novembre 2004

Sache Ivan, Cilas Christian. 2005. Epidémiologie de la pourriture des cabosses du cacaoyer due à Phytophthora megakarya, mission au Cameroun du 15 au 22 novembre 2004. Montpellier : CIRAD, 13 p. N° de rapport : CP SIC N° 1787

Mission report
Full text not available from this repository.

Abstract : L'objectif de cette mission était d'apporter un appui scientifique au programme de recherche sur l'épidémiologie de la pourriture des cabosses du cacaoyer due à Phytophthora megakarya. Les pertes dues à cette maladie sont estimées à 50% de la production nationale. Les travaux concernant cette maladie répondent donc à un enjeu majeur de la cacaoculture camerounaise et doivent avoir un impact sur l'économie de la filière. Les données concernant l'épidémiologie, acquises sur le terrain, sont nombreuses et doivent être analysées au cours des prochains mois dans la perspective d'une valorisation sous forme de publications. Au moins deux sujets: «Déterminants de l'agressivité de plusieurs souches de P. megakarya» et «Dynamique de la maladie dans diverses situations agro-écologiques» peuvent d'ores et déjà faire l'objet d'analyses et de rédaction dans les prochains mois. Différents appuis ont été proposés: un appui en analyse statistique par le Cirad à Montpellier et un appui à l'analyse et à la rédaction, plus spécifiquement centré sur les aspects purement épidémiologiques, pouvant être fourni par l'UMR d'Epidémiologie Végétale (INRA Grignon). La construction de nouveaux projets de recherche est également une priorité pour les prochaines années afin de préparer l'avenir et éviter les difficultés financières pouvant survenir lors de l'arrêt des projets en cours. Il s'agira notamment de valoriser les données épidémiologiques par la mise au point de nouvelles méthodes de lutte à tester dans les conditions de la cacaoculture camerounaise. La lutte contre les mirides et l'amélioration génétique des cacaoyers seront également nécessaires pour proposer des méthodes de gestion globale des bioagresseurs. Certains de ces travaux devront s'appuyer sur des réseaux d'essais, en conditions de production ou en stations, et il est donc nécessaire de construire un réseau d'essais en s'appuyant sur les stations de l'IRAD ou de ses partenaires. (Résumé d'auteur)

Auteurs et affiliations

  • Sache Ivan, INRA (FRA)
  • Cilas Christian, CIRAD-CP-CACAO (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/524900/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-04 ]