Agritrop
Home

Coopération avec le CATIE pour des activités de recherche sur la moniliose du cacaoyer et appui au programme bioagresseurs du caféier : mission au Costa Rica du 19 septembre au 1 octobre 2005

Cilas Christian. 2005. Coopération avec le CATIE pour des activités de recherche sur la moniliose du cacaoyer et appui au programme bioagresseurs du caféier : mission au Costa Rica du 19 septembre au 1 octobre 2005. Montpellier : CIRAD, 10 p. N° de rapport : CP SIC N°1883-2005

Mission report
Full text not available from this repository.

Abstract : L'objectif principal de cette mission était d'établir des contacts avec le CATIE dans la perspective de construire une collaboration en matière de recherche cacaoyère. Cette collaboration a été envisagée pour deux domaines: l'agroforesterie (voir rapport de JL Battini) et la lutte contre la moniliose. En ce qui concerne la collaboration dans le domaine de la moniliose, l'affectation de Jean-Marc Thévenin au CATIE a été discutée. La dispersion rapide de la moniliose en Amérique centrale observée durant la dernière décennie se poursuit puisqu'il est fait état d'attaques dans les états du Chiapas et de Tabasco, principales zones de production de cacao du Mexique, où environ un millier d'hectares seraient affectés depuis début 2005. Cette maladie représente aussi une menace importante pour les pays producteurs des autres continents et pourrait ainsi mettre en péril l'approvisionnement mondial en fèves de cacao. Un projet de recherche, centré sur l'épidémiologie de la moniliose, a donc été proposé pour mieux comprendre les mécanismes de propagation de cette maladie à diverses échelles et de mieux intégrer les techniques de lutte disponibles en fonction de paramètres génétiques, environnementaux, sociétaux et financiers. Par ailleurs, le programme de recherche sur les bioagresseurs du caféier a été discuté avec Jacques Avelino. Des analyses de données ont été réalisées dans la perspective de valoriser une partie des travaux conduits dans le cadre du projet «Fonds communs Inra-Cirad». Le projet ADD (Agriculture et Développement Durable) qui avait été soumis à l'ANR a été revu dans la perspective de le représenter en tenant compte des suggestions qui avait été formulées par la commission d'évaluation. Enfin, un appui a été apporté pour l'analyse des données de physiologie café dans l'objectif de prendre en compte le caractère répété des données enregistrées. (Résumé d'auteur)

Auteurs et affiliations

  • Cilas Christian, CIRAD-CP-UPR Bioagresseurs de pérennes (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/529918/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-09 ]