Agritrop
Home

Déterminer l'origine des bois tropicaux en utilisant des isotopes du strontium

Havard Marie-Laurence, Defrémont Eric, Zaremski Alba, Sales Christian. 2007. Déterminer l'origine des bois tropicaux en utilisant des isotopes du strontium. Bois et Forêts des Tropiques (294) : pp. 65-73.

Journal article ; Article de revue à comité de lecture Revue en libre accès total
[img]
Preview
Published version - Français
License Licence Creative Commons.
BFT_294_65-73.pdf

Télécharger (378kB) | Preview

Titre espagnol : Determinar el origen de las maderas tropicales utilizando isotopos de estroncio / Titre anglais : Using strontium isotopes to determine the provenance of tropical timber

Abstract : Dans le secteur sensible du commerce du bois caractérisé par la méfiance des consommateurs, la traçabilité de l'origine apparaît comme une réponse au besoin de transparence exprimé par les clients. La présente étude vise à mettre au point une technique fiable destinée à contrôler l'origine géographique du bois. À cet effet, trois essences tropicales issues de huit pays ont été testées en utilisant les isotopes du strontium (Sr) comme traceurs naturels: le limba (Terminalia superba), le limbali (Gilbertiodendron dewevrei et G. preussii) et le teck (Tectona grandis). Deux domaines (ensemble de données) de signatures isotopiques en Sr se différencient: le premier regroupe la Malaisie (teck), la Birmanie (teck), le Bénin (limba), le Cameroun (limba) et la Côte d'Ivoire (limba) et le second domaine inclut la République centrafricaine (limba), le Togo (teck), le Congo (limba) et la Côte d'Ivoire (teck). Les résultats montrent une corrélation entre les teneurs en Sr et l'origine géographique du teck. Nous suggérons que les différences des signatures isotopiques de trois espèces d'essences dans une même région géographique seraient le reflet d'une hétérogénéité géologique au sein d'un pays et non pas au sein de l'espèce de l'essence. Les isotopes du strontium peuvent être utilisés comme traceurs pour garantir la bonne provenance du bois dans le cadre de l'écocertification de forêt en gestion durable. De plus, ils serviront à contrôler l'itinéraire d'un produit bois de la forêt jusqu'au consommateur. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Tectona grandis, Bois, Fabaceae, Terminalia superba, Bois tropical

Mots-clés géographiques Agrovoc : Congo, République centrafricaine, Bénin, Côte d'Ivoire, Togo, Cameroun, Malaisie, Myanmar

Mots-clés complémentaires : Gilbertiodendron

Classification Agris : K50 - Processing of forest products
E70 - Trade, marketing and distribution

Champ stratégique Cirad : Hors axes (2005-2013)

Auteurs et affiliations

  • Havard Marie-Laurence
  • Defrémont Eric
  • Zaremski Alba, CIRAD-BIOS-UPR Génétique forestière (FRA)
  • Sales Christian, CIRAD-PERSYST-UPR Bois tropicaux (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/541395/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-09-24 ]