Agritrop
Home

Adaptation agro-écologique et potentialité des sorghos photopériodiques à paille courte au Mali

Kouressy Mamoutou. 2007. Adaptation agro-écologique et potentialité des sorghos photopériodiques à paille courte au Mali. Montpellier : UM2, 161 p. Thèse de doctorat : Physiologie. Développement et adaptation des plantes : Université Montpellier 2

Thesis
Full text not available from this repository.

Titre anglais : Agro-ecological adpatation and potential of short-statured, photoperiod-sensitive sorghums in Mali

Encadrement : Dingkuhn, Michael

Abstract : Le photopériodisme des variétés locales du Mali a été étudié pour préciser les relations existant entre la phénologie des sorghos et le climat de leur zone d'origine. La répartition de la biomasse de trois variétés d'architecture et photosensibilité différentes a été mesurée. Nous comparons les productions d'une variété locale de grande taille (V1), sa descendance de taille réduite (V2) et une variété hybride de l'Icrisat très productive mais précoce. La sensibilité à la photopériode est une source de plasticité agronomique. La floraison des variétés locales débute en moyenne dans les 20 jours qui précèdent l'arrêt de la saison des pluies. La réduction de taille n'a pas influencé la production de feuilles et donc le potentiel photosynthétique n'a pas été influencé. En revanche, la production de tige de la variété locale V1 (14 t/ha) est très nettement supérieure aux variétés V2 et V3 (respectivement 7 et 5 t/ha). La variété hybride V3 a donné un rendement supérieur (5 t/ha) mais la récolte a nécessité une protection individuelle des panicules contre les oiseaux. Le rendement de la variété V2 (3 t/ha) a été supérieur à son parent V1 (1 t/ha). L'augmentation du rendement résulte du plus grand nombre de talles fertiles développé, ce qui a montré l'intérêt de la réduction de la taille des variétés photopériodiques. On a observé très peu de mobilisation des sucres dans les tiges vers le grain après floraison. L'essentiel de la biomasse racinaire s'est trouvé dans l'horizon 0-40 cm du sol. La réduction de taille des tiges a entraîné une diminution de la production de racines. Le modèle impatience de SARRA-H a été calibré pour prendre en compte le photopériodisme des sorghos du Mali. L'utilisation du modèle a permis de valider le fonctionnement du module de photopériodisme. Le modèle a permis d'intégrer spatialement le génotype, la variabilité climatique et les pratiques culturales des paysans. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Sorghum bicolor, Photopériodicité, Variété indigène, Facteur climatique, Phénologie, Caractère agronomique, Développement biologique

Mots-clés géographiques Agrovoc : Mali

Classification Agris : F62 - Plant physiology - Growth and development
F30 - Plant genetics and breeding

Axe stratégique Cirad : Axe 1 (2005-2013) - Intensification écologique

Auteurs et affiliations

  • Kouressy Mamoutou, IER (MLI)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/541755/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-01 ]