Agritrop
Home

Un modèle de variabilité fonctionnelle chez les arbres forestiers : le gène CCR d'eucalyptus

Gion Jean-Marc, Mortier Frédéric, Mandrou Eric, Hein Gherardi Paulo Ricardo, Costecalde Tristan, Chaix Gilles, Etienne Marie, Sivadon Pierre, Grima Pettenati Jacqueline, Villar Emilie, Saya Aubin Rachel, Pollet Brigitte, Lapierre Catherine, Vigneron Philippe. 2008. Un modèle de variabilité fonctionnelle chez les arbres forestiers : le gène CCR d'eucalyptus. In : Les ressources génétiques à l'heure des génomes = Characterising genetic resources int the genomic era : 7ème Colloque national BRG, Strasbourg, France, 13-15 octobre 2008. BRG. Paris : BRG, 17 p. (Les Actes du BRG, 7) Colloque national BRG sur les ressources génétiques à l'heure des génomes. 7, Strasbourg, France, 13 October 2008/15 October 2008.

Paper without proceedings
Full text not available from this repository.

Titre anglais : CCR gene in eucalyptus : a model of functional variability in forest trees

Abstract : La variabilité nucléotidique du gène codant la Cinnamoyl CoA Reductase (CCR) et ses effets sur le taux de lignine est étudiée au sein d'une population d'Eucalyptus urophylla S.T. Blake. La presque totalité de la séquence (94%, 3220 paires de bases) est décrite pour 15 indus. Le gène est hautement polymorphe et présente 131 mutations ponctuelles (SNP) ainsi que divers autres types de mutations. Les fragments exoniques présentent 10 SNP non synonymes dont 5 dans l'exon 5. La séquence promotrice (694 pb) est décrite pour les deux allèles d'un des géniteurs. Elle regroupe 5 SNPs. La variabilité fonctionnelle de ce promoteur sera étudiée grâce à son expression dans Arabidopsis thaliana. L'analyse de la teneur en lignine de 348 arbres appartenant à 35 familles de pleins frères obtenues avec ces 15 géniteurs montre que ce caractère présente un fort contrôle génétique additif (h2=0.76). Un nouvel algorithme type MCMC a été développé pour procéder aux études d'association sur 208 descendants génotypés grâce à un marqueur microsatellite présent dans le gène CCR. Les résultats montrent qu'une part importante de la variance du taux de lignine est due au polymorphisme du gène CCR. Ces résultats laissent envisager le développement d'une sélection précoce assistée par marqueurs. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Eucalyptus urophylla

Classification Agris : F30 - Plant genetics and breeding
U10 - Mathematical and statistical methods
F62 - Plant physiology - Growth and development

Auteurs et affiliations

  • Gion Jean-Marc, CIRAD-BIOS-UPR Génétique forestière (FRA)
  • Mortier Frédéric, CIRAD-BIOS-UPR Génétique forestière (FRA)
  • Mandrou Eric
  • Hein Gherardi Paulo Ricardo
  • Costecalde Tristan, CIRAD-BIOS-UPR Génétique forestière (FRA)
  • Chaix Gilles, CIRAD-BIOS-UPR Génétique forestière (FRA)
  • Etienne Marie, INA-PG (FRA)
  • Sivadon Pierre, CNRS (FRA)
  • Grima Pettenati Jacqueline, CNRS (FRA)
  • Villar Emilie, CIRAD-BIOS-UPR Génétique forestière (FRA)
  • Saya Aubin Rachel, UR2PI (COG)
  • Pollet Brigitte, INRA (FRA)
  • Lapierre Catherine, INRA (FRA)
  • Vigneron Philippe, CIRAD-BIOS-UPR Génétique forestière (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/547617/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-02 ]