Agritrop
Home

Caractérisation et gestion des interactions trophiques plantes-insectes pour une production intégrée des céréales tropicales : résumé d'ouvrages et de travaux

Ratnadass Alain. 2007. Caractérisation et gestion des interactions trophiques plantes-insectes pour une production intégrée des céréales tropicales : résumé d'ouvrages et de travaux. Villeurbanne : UCLB, 107 p. Habilitation à diriger des recherches : Université Claude Bernard Lyon 1

Accreditation to supervise theses
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_549872.pdf

Télécharger (1MB) | Preview

Abstract : Les différentes formes de relations plante-insecte phytophage peuvent être classées en termes de résistance et de sensibilité, selon la façon dont sont affectés (positivement ou négativement) l'un et l'autre protagoniste. Bien que constituant souvent la pierre angulaire des stratégies de protection intégrée des plantes cultivées, la résistance variétale seule présente des limites, et d'autres voies doivent être explorées pour arriver à une résistance de l'ensemble de l'agroécosystème. Des exemples sont fournis, à partir des situations et modèles biologiques étudiés par l'auteur: (i) Résistance variétale du sorgho pluvial aux punaises des panicules en Afrique de l'Ouest et du centre; (ii) Tolérance du sorgho repiqué aux foreurs des tiges au Nord-Cameroun; (iii) Résistance aux insectes terricoles des agroécosystèmes à base de riz pluvial à Madagascar. Le descriptif des recherches est organisé autour des différentes formes de relations plante-insecte faisant évoluer l'échelle tant spatiale que de complexité passant de la plante au système de culture. Partant d'études bioécologiques classiques faites au niveau de la parcelle (avec des aspects originaux: couleurs de l'insecte liées à la couleur des grains, liaison dégâts dus aux punaises et moisissures, existence d'hôtes alternatifs), il se poursuit par un approfondissement de la relation entre le sorgho et ses ravageurs paniculaires (caractérisation et utilisation de la résistance variétale). Tout d'abord, des essais agronomiques multilocaux permettent d'approfondir la connaissance des relations (type et importance des dégâts, pertes économiques) entre un groupe de variétés du sorgho et ses ravageurs. Ensuite, des études de laboratoire mettent en avant une cause probable de résistance (durcissement plus rapide de l'albumen). Enfin, des croisements sont réalisés dont sera issue la variété CIRAD 441 qui montre une bon compromis entre résistance aux insectes paniculaires et performance agronomique. Entre temps, des études seront initiées afin de chercher les bases génétiques de ces résistances, par génétique quantitative et outils moléculaires. Bien que non encore capables d'assister les travaux de sélection, des QTL ont été trouvés. D'autre part, une recherche sur les dispositifs d'essais apporte des éléments très utiles à l'évaluation des tests de terrain menés par les sélectionneurs. Enfin, l'auteur développe le concept de la gestion des ravageurs par des techniques culturales et un aménagement de l'environnement, avançant qu'une action au niveau de l'agroécosystème, voire d'un environnement plus large, peut être préférable à d'autres techniques de contrôle, dans les trois situations diversifiées précitées. La résistance, pour conserver un caractère permanent, doit s'envisager dans le contexte global des systèmes de culture d'autant que les pressions socio-économiques et environmentales nécessitent une modification de ces systèmes. Des systèmes de culture durables par rapport aux attaques de ces ravageurs peuvent être développés, particulièrement des systèmes de culture en semis direct sur couverture végétale (SCV), qui reproduisent les principes de la résistance de la plante-hôte au niveau de l'agroécosystème. L'auteur conclut par une analyse critique des travaux présentés, avec une discussion globale sur le choix des variables et celui des niveaux d'échelle d'étude tant spatiale que temporelle; l'analyse des interactions est abordée tant au niveau des relations plantes-insectes qu'à celui du système cultural replacé dans le contexte plus général des écosystèmes. Des perspectives sont présentées en terme de projets de recherche, notamment par la proposition de deux sujets de thèses que l'auteur pourrait encadrer, et qui s'inscrivent dans la perspective de compréhension des phénomènes d'interaction entre des plantes et des insectes pour la première et entre des plantes, des insectes, des milieux et des systèmes de culture pour l'autre. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Sorghum bicolor, Oryza, Plante céréalière, Ravageur des plantes, Sorghum

Classification Agris : H10 - Pests of plants

Axe stratégique Cirad : Axe 1 (2005-2013) - Intensification écologique

Auteurs et affiliations

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/549872/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-04 ]