Agritrop
Home

Diversité génétique des populations de cacaoyers (Theobroma cacao L.) après un cycle de sélection récurrente

Pokou N. Desiré, N'Goran Jeanne A.K., Kolesnikova-Allen Maria, Eskes Albertus, Lachenaud Philippe, Sangaré A.. 2010. Diversité génétique des populations de cacaoyers (Theobroma cacao L.) après un cycle de sélection récurrente. In : 15th International Cocoa Research Conference : cocoa productivity, quality, profitability, human health and the environment = 15e Conférence internationale sur la recherche cacaoyère : Productivité, qualité, rentabilité du cacao, santé humaine et environnement ; 15 Conferencia Internacional de Pesquisas em Cacau. Cacau : produtividade, qualidade, rentabilidade, saude humanna e amb. Lagos : Cocoa Producers' Alliance, pp. 599-610. Conférence internationale sur la recherche cacaoyère. 15, San José, Costa Rica, 9 October 2006/14 October 2006.

Paper with proceedings
[img] Published version - Français
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_553933.pdf

Télécharger (317kB)

Titre espagnol : Diversidad genética de las poblaciones de cacaoteros (Theobroma cacao L.) obtenidas tras el primer ciclo de selección recurrente / Titre portugais : Diversidade genética das populações de cacaueiros (Theobroma cacao L.) obtidos após o primeiro ciclo de selecção recorrente / Titre français : Genetic diversity of cocoa populations (Theobroma cacao L.) after the first cycle of reccurent selection

Abstract : La sélection récurrente réciproque est une méthode développée pour améliorer simultanément les performances de deux populations à caractères complémentaires. Son application à la sélection du cacaoyer a commencé par la mise en place de deux populations de base dont l'une est composée de cacaoyers Haut-amazoniens (HA0) et l'autre d'un mélange de Bas-amazoniens et de Trinitario (BA0). Après le premier cycle de sélection récurrente intra population, la présente étude a évalué la diversité des différentes populations. L'analyse moléculaire portant sur les données fournies par 12 couples d'amorces microsatellites a montré dans l'ensemble une diversité intra population élevée (Hs =0.643) et une faible différenciation génétique entre les populations (Gst =0.0403). La diversité génétique est plus élevée dans la population des haut-amazoniens. La sélection intra population a conduit à une réduction des paramètres de diversité mais l'apport de génotypes supplémentaires a sensiblement augmenté la diversité des populations améliorées. Toutefois, les valeurs sont restées inférieures à celles des populations de base. (Résumé d'auteur)

Classification Agris : F30 - Plant genetics and breeding

Auteurs et affiliations

  • Pokou N. Desiré, CNRA (CIV)
  • N'Goran Jeanne A.K., CNRA (CIV)
  • Kolesnikova-Allen Maria, IITA (NGA)
  • Eskes Albertus, CIRAD-CP-UPR Bioagresseurs de pérennes (FRA)
  • Lachenaud Philippe, CIRAD-CP-UPR Bioagresseurs de pérennes (FRA)
  • Sangaré A., CNRA (CIV)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/553933/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-04 ]