Agritrop
Home

Comparaison de l'utilisation des ressources forestières et de la régénération entre deux types de forêts claires à Isoberlinia au Togo

Dourma Marra, Wala Kperkouma, Bellefontaine Ronald, Batawila Komlan, Guelly Kutzo-Atsu, Akpagana Koffi. 2009. Comparaison de l'utilisation des ressources forestières et de la régénération entre deux types de forêts claires à Isoberlinia au Togo. Bois et Forêts des Tropiques (302) : pp. 5-19.

Journal article ; Article de revue à facteur d'impact Revue en libre accès total
[img] Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_555081.pdf

Télécharger (2MB)

Titre espagnol : Comparación de la utilización de recursos forestales y de la regeneración entre dos tipos de bosques abiertos de Isoberlinia en Togo / Titre anglais : A comparative analysis of resource use and regeneration in two types of open Isoberlinia woodland in Togo

Abstract : Une étude ethnobotanique sur un échantillon de 135 personnes a permis de définir le rôle de l'homme et les utilisations des ressources végétales au sein des forêts claires à Isoberlinia du domaine soudanien au Nord-Togo. Les caractéristiques structurales et les modes de régénération ont été étudiés sur 28 placeaux de 20 x 20 m installés dans six forêts villageoises à accès libre et 28 autres placeaux situés dans la réserve de faune d'Alédjo ayant un statut de protection. La matrice " utilisations x personnes enquêtées " a été soumise à la classification ascendante hiérarchique grâce au logiciel Statistica 6.0. Elle a permis de confirmer le rôle écologique, agricole, économique et vital des ressources végétales à 35 % de dissemblance. Le mode actuel d'exploitation des forêts locales compromet leur pérennité, surtout en l'absence de mesures de sauvegarde. La richesse spécifique est assez semblable dans les deux types de forêts claires. Les indices de Shannon (3,77 bits) et d'équitabilité de Piélou (0,68) sont plus élevés dans les forêts protégées que dans celles à accès libre (3,31 bits ; 0,53). Ce qui suggère que l'absence d'activités anthropiques favorise une meilleure conservation de la diversité des forêts qui se régénèrent par semis, par rejets de souche et par drageons. La densité (475 tiges/ha), la surface terrière (15,2 m²/ha), le diamètre moyen (23,9 cm) et la hauteur moyenne (15,5 m) des arbres sont plus élevés dans les forêts protégées que dans celles non protégées (300 tiges/ha ; 13,9 m²/ha ; 18,8 cm ; 11,9 m). (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : forêt claire, Fabaceae, Éthnobotanique, Valeur économique, Utilisation, gestion des ressources naturelles, Régénération, Impact sur l'environnement, Biodiversité

Mots-clés géographiques Agrovoc : Togo

Mots-clés complémentaires : Isoberlinia

Classification Agris : P01 - Nature conservation and land resources
K01 - Forestry - General aspects

Axe stratégique Cirad : Axe 6 (2005-2013) - Agriculture, environnement, nature et sociétés

Auteurs et affiliations

  • Dourma Marra, Université de Lomé (TGO)
  • Wala Kperkouma, Université de Lomé (TGO)
  • Bellefontaine Ronald, CIRAD-BIOS-UPR Génétique forestière (FRA)
  • Batawila Komlan, Université de Lomé (TGO)
  • Guelly Kutzo-Atsu, Université de Lomé (TGO)
  • Akpagana Koffi, Université de Lomé (TGO)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/555081/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-22 ]