Agritrop
Home

Réponses phénologiques du riz irrigué dans le Sahel

Stürz Sabine, Asch F., Sow A., Muller Bertrand, Dingkuhn Michaël, Manneh Baboucarr. 2010. Réponses phénologiques du riz irrigué dans le Sahel. In : Innovation and partnerships to realize Africa's rice potential : abstracts of Africa rice congress, 22 to 26 March 2010, Bamako, Mali = Innovation et partenariat pour atteindre le potentiel rizicole africain : Résumés du Congrès du riz en Afrique, du 22 au 26 mars 2010, Bamako, Mali. Kiepe Paul (ed.), Diatta M. (ed.), Millar D. (ed.). Centre du riz pour l'Afrique, IER. Bamako : IER, Résumé, pp. 202-203. Africa Rice Congress. 2, Bamako, Mali, 22 March 2010/26 March 2010.

Paper without proceedings
[img] Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_558654.pdf

Télécharger (67kB)

Titre anglais : Phenological responses of irrigated rice in the Sahel : [Abstract]

Abstract : Dans le Sahel, les périodes froides causent des pertes de rendement dues à la stérilité des épillets chez le riz cultivé tardivement. Les systèmes de riziculture au Sahel pourront donc bénéficier des hausses de températures. Des températures plus élevées pendant la phase végétative entraîneront des cycles de culture raccourcis, tandis que pendant les périodes froides de la phase reproductive, des températures plus élevées pourront réduire la stérilité. Pour les périodes chaudes, ont attend des effets négatifs sur la production de la biomasse et l'augmentation de la stérilité causée par la chaleur. Sur la base des données phénologiques d'une vaste gamme de matériel génétique collectées au début des années 1990 au Sénégal, un modèle (RIDEV) a été développé pour estimer la durée et la stérilité de multiples variétés de riz dans le Sahel comme une fonction de la date de semis. Cependant, des différences observées entre les cycles observés dans les champs des paysans et ceux évalués par RIDEV ont été rapportées. Cela pourrait s'expliquer soit par des défaillances du modèle, l'évolution variétale et/ ou par le changement climatique. Actuellement, à Ndiaye (zone côtière semi-aride) et Fanaye (zone continentale semi-aride), 10 variétés de riz très différentes sont cultivées toute l'année avec des dates de semis décalées d'un mois en vue de déterminer la durée, le taux d'apparition des feuilles et la stérilité dans les conditions climatiques actuelles. Ces variétés incluent certains des génotypes précédemment observés de même que certaines variétés de référence tolérantes à la chaleur et au froid. Les résultats seront utilisés pour améliorer RIDEV en vue des prédictions des réponses des cultures au changement climatique. Les résultats préliminaires avec une attention particulière sur la dérivation des constantes photothermiques seront présentés pour l'ensemble de la première année et comparés aux résultats issus des années précédentes.(Texte intégral)

Mots-clés Agrovoc : Oryza, Riz irrigué

Mots-clés géographiques Agrovoc : Sénégal, Sahel

Classification Agris : F30 - Plant genetics and breeding
P40 - Meteorology and climatology
F62 - Plant physiology - Growth and development

Auteurs et affiliations

  • Stürz Sabine, University of Hohenheim (DEU)
  • Asch F., University of Hohenheim (DEU)
  • Sow A.
  • Muller Bertrand, CIRAD-BIOS-UPR AIVA (SEN)
  • Dingkuhn Michaël, CIRAD-BIOS-UPR AIVA (FRA)
  • Manneh Baboucarr

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/558654/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-02-23 ]