Agritrop
Accueil

Refuges forestiers dans les genres Entandrophragma et Carapa dans le Bassin du Congo

Refuges forestiers dans les genres Entandrophragma et Carapa dans le Bassin du Congo. Chevallier Marie-Hélène, Vignes Hélène, Payet Guillaume, Valery A., Doumenge Charles. 2010. In : XIXth AETFAT Congress, Madagascar, April 25-30, 2010. Abstrats = XIXième Congrès AETFAT, Madagascar, 25-30 avril 2010. Résumés. AETFAT. Meise : National Botanic Garden of Belgium, Résumé, 1 p. (Scripta Botanica Belgica : Miscellaneous documentation, 46) ISBN 9789072619822

Congrès de l'AETFAT sur la diversité des plantes africaines, systématique et développement durable. 19, Madagascar, 25 Avril 2010/30 Avril 2010.
[img] Version publiée - Français
Accès réservé aux agents Cirad
Utilisation soumise à autorisation de l'auteur ou du Cirad.
document_560409.pdf

Télécharger (92kB)

Communication avec actes

Résumé : Dans le but d'étudier l'impact du changement climatique sur la biodiversité, une étude phylogéographique de quatre espèces d'Entandrophragma et du genre Carapa a été entreprise en Afrique et principalement dans le bassin du Congo à l'aide de marqueurs chloroplastiques, mitochondriaux et nucléaires. Dans le genre Entandrophragma, une séquence mitochondriale spécifique de chacune des espèces a permis d'identifier a posteriori des échantillons récoltés sur le terrain qu'il était difficile de distinguer sur des caractères morphologiques. L'étude inter-spécifique des Entandropragma réalisée à l'aide de deux marqueurs microsatellites chloroplastiques a montré une diversité intra-spécifique importante, et une faible différenciation inter-spécifique, laissant supposer des flux de gènes à l'intérieur de ce genre. Au niveau intra-spécifique, ces marqueurs ont révélé une structuration des populations d'E. cylindricum dans le bassin du Congo, et principalement dans le Sud Est du Cameroun, selon un axe Nord-Sud, même entre des populations relativement proches géographiquement. Cela contraste avec des études précédentes indiquant une faible variabilité génétique nucléaire entre populations et une grande diversité intra-population. Cette forte structure génétique pourrait correspondre à deux refuges forestiers différents d'Afrique Centrale, le refuge Centre Ouest et le refuge Centre Sud. Le genre Carapa, genre encore mal connu dont il est difficile de reconnaître formellement les espèces, a été étudié à l'aide de séquences chloroplastiques et de microsatellites nucléaires sur son aire de répartition africaine. Les séquences étudiées ne permettent pas d'identifier avec certitude les différentes espèces de Carapa mais montrent une forte différenciation entre les populations d'Afrique centrale et celles d'Afrique de l'ouest. Cette structuration pourrait être expliquée par l'isolement historique des populations de Carapa dans des refuges forestiers différents pouvant conduire à une spéciation. La comparaison des résultats obtenus dans les deux genres permet de discuter de la validité des refuges forestiers dans le Bassin du Congo. (Texte intégral)

Mots-clés Agrovoc : Entandrophragma, Meliaceae, Changement climatique, Biodiversité

Mots-clés géographiques Agrovoc : Afrique centrale

Mots-clés complémentaires : Carapa

Classification Agris : F30 - Génétique et amélioration des plantes
F40 - Ecologie végétale
P01 - Conservation de la nature et ressources foncières

Document en bibliothèque : http://catalogue-bibliotheques.cirad.fr/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=193808

Auteurs et affiliations

  • Chevallier Marie-Hélène, CIRAD-BIOS-UMR PVBMT (REU)
  • Vignes Hélène, CIRAD-BIOS-UMR DAP (FRA)
  • Payet Guillaume, Université de la Réunion (REU)
  • Valery A., CIRAD-BIOS-UMR PVBMT (REU)
  • Doumenge Charles, CIRAD-ES-UPR BSef (FRA)

Source : Cirad - Agritrop

Accès réservé

Voir la notice Voir la notice

[ Page générée et mise en cache le 2016-11-16 ]