Agritrop
Home

Ecology and population dynamics of solitary red locusts in southern Madagascar

Lecoq Michel, Andriamaroahina Tsitohaina Ravoninjatovo, Solofoniaina Hardy, Gay Pierre-Emmanuel. 2011. Ecology and population dynamics of solitary red locusts in southern Madagascar. Journal of Orthoptera Research, 20 (2) : pp. 141-158.

Journal article ; Article de revue à comité de lecture
[img] Published version - Anglais
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_562834.pdf

Télécharger (1MB)

Abstract : Cet article est le résultat de huit années d'études de terrain sur le Criquet nomade, Nomadacris septemfasciata (Serville) dans le sud-ouest de Madagascar et propose des recommandations pour la gestion préventive de cette espèce. Ce ravageur présente un cycle biologique annuel relativement uniforme dans le sud de Madagascar. Il n'y a qu'une seule génération par an, des migrations saisonnières et une diapause imaginale. Les oeufs sont déposés au début de la saison des pluies, en novembre et décembre. Ils éclosent en 24-36 jours, et les jeunes larves atteignent le stade imaginal en 50-70 jours. Les jeunes imagos entrent en diapause reproductive en mars et avril, puis migrent vers le nord et le nord-est vers des zones d'altitude plus élevée (zone refuge recevant plus de 800 mm de pluie par an) où ils demeurent pendant toute la saison sèche (mai-octobre). En novembre (début de la saison des pluies), les imagos migrent vers le sud et l'ouest vers les zones plus basses (zone de reproduction recevant entre 400 et 800 mm de pluie par an) où ils s'accouplent et commencent leur maturation sexuelle (développement des ovocytes). Les femelles possèdent en moyenne 162 ovarioles et déposent deux ou trois oothèques, chacune contenant environ une centaine d'oeufs. Les six mois de diapause imaginale sont controlés par la photopériode. Les oeufs et les larves peuvent subir une forte mortalité et, en conséquence, ces étapes sont essentielles pour prévoir la dynamique des populations. Sur la base de nos travaux, nous recommandons de focaliser et de renforcer la surveillance dans la zone principale de reproduction (dont une petite frange sud-ouest présente la plus forte probabilité de grégarisation et de pullulation), de mieux suivre l'abondance et la distribution des pluies, et de porter une grande attention au déboisement susceptible de créer de nouveaux habitats favorables. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Nomadacris, Migration animale, Dynamique des populations, Diapause, Cycle de développement, Lutte anti-insecte, Reproduction sexuée, Écologie animale

Mots-clés géographiques Agrovoc : Madagascar

Mots-clés complémentaires : Lutte anti-acridien, Nomadacris septemfasciata

Classification Agris : H10 - Pests of plants
L20 - Animal ecology

Champ stratégique Cirad : Axe 1 (2005-2013) - Intensification écologique

Auteurs et affiliations

  • Lecoq Michel, CIRAD-BIOS-UPR Bioagresseurs (FRA)
  • Andriamaroahina Tsitohaina Ravoninjatovo, CNA (MDG)
  • Solofoniaina Hardy, CNA (MDG)
  • Gay Pierre-Emmanuel, CIRAD-BIOS-UPR Bioagresseurs (FRA) ORCID: 0000-0003-1328-6063

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/562834/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-03-07 ]