Agritrop
Home

Usages des résidus de récolte et gestion intégrée de la fertilité des sols dans les systèmes de polyculture élevage : étude de cas au Mali-Sud

Autfray Patrice, Sissoko Fagaye, Falconnier Gatien N., Ba Alassane, Dugué Patrick. 2012. Usages des résidus de récolte et gestion intégrée de la fertilité des sols dans les systèmes de polyculture élevage : étude de cas au Mali-Sud. Cahiers Agricultures, 21 (4) : pp. 225-234.

Journal article ; Article de revue à facteur d'impact Revue en libre accès total
[img] Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_565444.pdf

Télécharger (933kB)

Titre anglais : Crop residue and integrated soil fertility management in mixed crop-livestock systems: A case-study in Southern Mali

Quartile : Q3, Sujet : AGRICULTURE, MULTIDISCIPLINARY / Quartile : Q3, Sujet : AGRONOMY

Liste HCERES des revues (en SHS) : oui

Thème(s) HCERES des revues (en SHS) : Géographie-Aménagement-Urbanisme-Architecture

Abstract : Dans la zone du Mali-Sud, un des défis pour maintenir la fertilité des sols sous culture continue est d'aborder le partage ou le devenir des biomasses végétales produites par les cultures, nécessaires aux animaux de l'exploitation, d'une part, et au maintien sur le long terme d'un stock organique minimal au niveau de l'horizon de sol travaillé, d'autre part. Une étude a été conduite pour simuler des bilans simplifiés en carbone organique stable de sols cultivés au niveau de trois terroirs différenciés, à partir d'un seuil minimal théorique moyen à maintenir sur la profondeur 0 à 20?cm. Préalablement, nous avons quantifié les différents usages des résidus de récolte de dix exploitations par village selon la typologie couramment utilisée. Avec les pratiques dominantes actuelles de restitutions organiques (enfouissement dans le sol des litières de parcs associées à 25 % de la production totale de fèces de bovins et des reliquats de résidus de cultures restant à terre en fin de saison sèche), tous les types d'exploitation ont présenté des bilans organiques fortement déficitaires. Parmi les différents scénarios d'amélioration envisagés, celui incluant une augmentation de la biomasse produite par unité de surface, associée dans deux des trois villages à l'arrêt du brûlis des résidus et au doublement de l'apport en fèces, permettrait d'envisager un équilibre en termes de bilan organique pour la grande majorité des exploitations sur l'ensemble de leurs champs, tout en gardant le niveau de prélèvement actuel réalisé par les bovins lors de la vaine pâture ( Vp). Cette démarche originale, associant pratiques paysannes et bilans simplifiés en carbone stable (CS) du sol aux échelles de l'exploitation agricole et du terroir villageois, mériterait d'être appliquée dans d'autres situations au Mali-Sud et plus généralement dans d'autres contextes de polyculture élevage. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : In Southern Mali, a debate needs to be engaged within farmer communities to solve the problem of crop residue management in order to satisfy both farm animal feeding and soil fertility maintenance. The aim of this study was to simulate the behaviour of the stable soil carbon (SSC) component at the farm and village levels. We chose specific critical soil carbon levels at 0 to 20 cm depth to be maintained during theoretical permanent cultivation. We quantified the production, the use and the residue behaviour of the main four crops in each of three villages and on 10 representative farms. Yearly SSC balances carried out at the farm level with the most common scenario according to recorded farmers' practices, i.e. stable organic carbon coming from soil incorporation by tillage of 25% of total bovine faeces associated with some decomposed crop residues and remaining field crop residues at the end of the dry season, revealed a strong topsoil SSC deficit at the farm level. In the three villages a scenario which simulated an increase of residue biomass, associated in two of the three villages by stopping the crop residue burning and doubling total bovine faeces incorporated into the soil, would provide sufficient SSC balances for the large majority of farms without any change relating to bovine free-grazing during the dry season. This original approach which links farmers' practices to field SSC balances at both farm and village levels could be used in other situations in Southern Mali and in other mixed-farming contexts where soil fertility maintenance is questionable. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Utilisation des déchets, Résidu de récolte, Fèces, Matière organique du sol, Amendement organique, Fertilité du sol, Cycle du carbone, Pratique culturale, Polyculture élevage, Enquête sur exploitations agricoles

Mots-clés géographiques Agrovoc : Mali, Zone soudano-sahélienne

Classification Agris : Q70 - Processing of agricultural wastes
F04 - Fertilizing
L01 - Animal husbandry
P35 - Soil fertility

Champ stratégique Cirad : Axe 1 (2005-2013) - Intensification écologique

Auteurs et affiliations

  • Autfray Patrice, CIRAD-PERSYST-UPR SIA (LAO)
  • Sissoko Fagaye, IER (MLI)
  • Falconnier Gatien N., ICRISAT (MLI) ORCID: 0000-0003-3291-650X
  • Ba Alassane, IER (MLI)
  • Dugué Patrick, CIRAD-ES-UMR INNOVATION (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/565444/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-10-26 ]