Agritrop
Home

Le fruit de l'arganier est -il une drupe ou une baie?

Bellefontaine Ronald, Bouzoubâa Zakia, Mathez Joël. 2013. Le fruit de l'arganier est -il une drupe ou une baie?. In : Actes du Premier congrès international de l'arganier, Agadir, Maroc, 15-17 décembre 2011. Ministère de l'Agriculture et de la Pèche Maritime, Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification , INRA, Agence Nationale pour le Développement des Zones Oasiennes et de l'Arganier. Rabat : INRA [Maroc], 389- 398 ISBN 978-9954-8602-9-8 Congrès International de l'Arganier. 1, Agadir, Maroc, 15 December 2011/17 December 2011.

Paper with proceedings
[img] Published version - Français
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_569185.pdf

Télécharger (870kB)

Abstract : Les drupes et les baies sont des fruits charnus. Le péricarpe se compose successivement de l'épicarpe, du mésocarpe et de l'endocarpe. Une baie est un fruit charnu contenant une ou plusieurs graines, mais dont le péricarpe, à la différence de celui de la drupe, ne comporte pas d'endocarpe sclérifié en noyau. En général, leurs graines sont appelées pépins pour une baie et amandes pour une drupe. Il semble donc facile de distinguer de prime abord une drupe (à noyau) d'une baie (à pépins et sans noyau). Le fruit de l'arganier est très particulier : ce ne serait pas une drupe. L'hypothèse émise est qu'à l'intérieur de la pulpe charnue, on trouve un " noyau " très dur avec en général 2 à 3, parfois 4 (voire 5) cavités contenant des " amandes ". Les graines, qui se soudent entre elles, possèdent un tégument qui s'indure très fortement et de façon totalement inhabituelle, simulant un " noyau ". Le bricolage évolutif de la nature est capable d'exploiter des matériaux différents pour parvenir au même résultat fonctionnel. C'est de la convergence. C'est pour en apporter la preuve indiscutable que les auteurs ont fait réaliser des prélèvements de boutons floraux, de fleurs épanouies et ensuite de jeunes fruits fécondés de diamètres croissants, ainsi que des fruits mûrs, sur le même arganier pendant 7 semaines consécutives. Ce mémoire permettrait d'essayer de mettre en évidence l'homologie réelle de ce " noyau " par l'étude de son ontogénèse lors de sa croissance, à l'aide de coupes anatomiques avec un microtome moderne. Ces boutons floraux et jeunes fruits attendent à l'INRA-Agadir un étudiant qui serait encadré par un professeur spécialiste de l'arganier. (Résumé d'auteur)

Classification Agris : F50 - Plant structure
F63 - Plant physiology - Reproduction

Auteurs et affiliations

  • Bellefontaine Ronald, CIRAD-BIOS-UMR AGAP (FRA)
  • Bouzoubâa Zakia, INRA [Maroc] (MAR)
  • Mathez Joël, UM2 (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/569185/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-02-24 ]