Agritrop
Home

Rôle de la lumière dans la coexistence des espèces d'arbres de forêt tropicale humide: analyse des variations inter- et intra-spécifiques des performances et des traits fonctionnels

Laurans Marilyne. 2013. Rôle de la lumière dans la coexistence des espèces d'arbres de forêt tropicale humide: analyse des variations inter- et intra-spécifiques des performances et des traits fonctionnels. Montpellier : Montpellier SupAgro, 159 p. Thèse de doctorat : Ecologie, évolution, ressources génétiques, paléontologie : Montpellier SupAgro Centre international d'études supérieures en sciences agronomiques

Thesis
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_573953.pdf

Télécharger (2MB) | Preview

Encadrement : Pelissier, Raphaël ; Vincent, Grégoire

Abstract : Ce travail de thèse explore la signification écologique des variations inter et intraspécifiques de la croissance et des traits fonctionnels des espèces d'arbres de forêt tropicale guyanaise en relation avec les conditions d'éclairement. Nous démontrons que le syndrome de traits associé à la niche de régénération (durée de vie des feuilles plus longue et surface massique plus grande pour les espèces les plus tolérantes à l'ombre) est valide pour 14 espèces non pionnières et non strictement sciaphiles. La plasticité de la surface massique exprimée au stade juvénile chez les espèces les moins spécialisées pourrait refléter une adaptation à l'hétérogénéité de l'éclairement rencontrée au stade jeune et au cours des stades ontogéniques successifs. Les analyses multivariées mettent en évidence un lien étroit entre la durée de vie des feuilles, la profondeur relative du houppier et la niche de régénération. La plasticité de la profondeur du houppier observée chez les espèces les plus héliophiles ne peut pas être interprétée comme une réponse d'évitement de l'auto-ombrage. Nous montrons qu'elle correspond plutôt à un changement des taux de croissance et de mortalité des feuilles et des branches imposé par les conditions d'éclairement et se produisant à l'échelle de la plante entière. En ce qui concerne la variabilité intraspécifique de la croissance des arbres adultes, nous avons observé une faible contribution de la compétition pour la lumière et un effet important de l'espèce. Nos résultats indiquent que ce patron de réponse résulte de la partition des espèces le long du gradient lumineux vertical et de la forte abondance d'espèces de petite taille peu sensibles à la compétition du fait de leur adaptation aux conditions lumineuses du sous-bois. La différentiation de niche de régénération et la stratification verticale des arbres adultes étayent l'hypothèse d'une partition de niche vis à vis de la ressource lumineuse dans les trois dimensions de la forêt tropicale humide. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Forêt tropicale humide, Arbre forestier, Régénération naturelle, Croissance, Houppier, Feuille, Longévité, Adaptabilité, Éclairage, Ombrage, Interactions biologiques, Écologie, Espèce, Caractéristique du peuplement

Mots-clés géographiques Agrovoc : Guyane française

Mots-clés complémentaires : Niche écologique

Classification Agris : F62 - Plant physiology - Growth and development
F40 - Plant ecology
K01 - Forestry - General aspects

Axe stratégique Cirad : Axe 6 (2005-2013) - Agriculture, environnement, nature et sociétés

Auteurs et affiliations

  • Laurans Marilyne, CIRAD-BIOS-UMR AMAP (FRA)

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/573953/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-09-30 ]