Agritrop
Home

Identification de zones à risque d'introduction de quatre arboviroses zoonotiques dans l'Union européenne par le commerce des animaux vivants

Durand Benoit, Lecollinet Sylvie, Beck Cécile, Martinez-Lopez Beatriz, Balenghien Thomas, Chevalier Véronique. 2015. Identification de zones à risque d'introduction de quatre arboviroses zoonotiques dans l'Union européenne par le commerce des animaux vivants. Bulletin Epidémiologique (66) : pp. 60-65.

Journal article ; Article de revue sans comité de lecture Revue en libre accès total
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_575485.pdf

Télécharger (517kB) | Preview

Titre anglais : Identification of zones at risk for the introduction of four zoonotic arboviruses in the European Union via the trade in live animals

Abstract : Le commerce des animaux vivants est l'un des principaux modes d'introduction de virus dans les zones indemnes à partir de leurs zones d'enzootie. Depuis quelques années, certains animaux sauvages sont considérés comme des animaux de compagnie, ce qui augmente la diversité des espèces d'animaux faisant l'objet d'un commerce international. Ceci pourrait permettre à des pathogènes présentant un large spectre d'hôtes, comme certains arbovirus, d'élargir leur aire de répartition. L'objectif de cette étude était d'analyser le risque posé par les importations d'animaux vivants pour l'introduction, dans l'Union européenne (UE), de quatre arbovirus affectant l'Homme et le cheval : les virus des encéphalites équines de l'est (EEEV) et de l'ouest (WEEV), de l'encéphalite vénézuélienne (VEEV) et de l'encéphalite japonaise (JEV). Des données d'importations, environnementales et des données de densité de population humaine et équine ont été combinées pour calculer des indicateurs spatialisés du risque d'introduction de ces virus et des conséquences potentielles de telles introductions. Les résultats montrent l'existence de zones à risque en Belgique, aux Pays-Bas et dans le nord de l'Italie, avec un niveau de risque plus élevé pour l'EEEV que pour les trois autres virus, risque principalement attribuable au commerce des animaux de compagnie importés par lots de petite taille d'origines variées. La diversité croissante des espèces et des origines de ces animaux pourrait avoir dans le futur un impact important sur le risque d'introduction d'arbovirus dans l'UE.

Mots-clés Agrovoc : Virose, Transmission des maladies, Analyse du risque, Maladie transmise par vecteur, Importation, Commercialisation, Transport d'animaux, arboviruses [EN], Encéphalite, Encéphalomyélite équine, zoonose, Equidae, Introduction d'animaux, Genre humain, Dynamique des populations, Distribution géographique

Mots-clés géographiques Agrovoc : Pays de l'Union européenne, Pays-Bas, Belgique, Italie

Mots-clés complémentaires : Émergence

Classification Agris : L73 - Animal diseases
E71 - International trade
000 - Autres thèmes

Champ stratégique Cirad : Axe 4 (2014-2018) - Santé des animaux et des plantes

Auteurs et affiliations

  • Durand Benoit, ANSES (FRA)
  • Lecollinet Sylvie, ANSES (FRA)
  • Beck Cécile, ANSES (FRA)
  • Martinez-Lopez Beatriz, Madrid University (ESP)
  • Balenghien Thomas, CIRAD-BIOS-UMR CMAEE (FRA)
  • Chevalier Véronique, CIRAD-ES-UPR AGIRs (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/575485/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-11-23 ]