Agritrop
Home

Mieux appréhender la lutte biologique contre les bioagresseurs au sein d'un paysage agricole par la capitalisation des savoirs

Martin Pierre, Silvie Pierre, Goebel François-Régis. 2015. Mieux appréhender la lutte biologique contre les bioagresseurs au sein d'un paysage agricole par la capitalisation des savoirs. . Dakar : s.n., Résumé, p. 1. Séminaire DIVECOSYS sur la gestion agroécologique des bioagresseurs en Afrique de l'Ouest, Dakar, Sénégal, 2 June 2015/4 June 2015.

Paper without proceedings
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
DVS+2015+S5+Rs+C45+MARTIN.pdf

Télécharger (93kB) | Preview
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
DVS+2015+S5+C45+MARTIN+VN4.pdf

Télécharger (2MB) | Preview

Matériel d'accompagnement : 1 diaporama (38 vues)

Abstract : La mise en oeuvre de la lutte biologique demande de concilier des savoirs relatifs aux relations trophiques (plantes / bioagresseurs / ennemis naturels), à l'effet des pratiques agricoles et à l'impact de la gestion de l'espace agricole en regard des préoccupations des producteurs. Envisagée à l'échelle du paysage, la régulation biologique requiert en outre de mobiliser les savoirs relatifs aux interactions entre éléments constitutifs de la mosaïque paysagère propre aux agroécosystèmes (jachères, haies, espaces naturels). Notre hypothèse est qu'il est possible d'appréhender cette complexité en composant les savoirs académiques, experts et locaux/traditionnel s, au moyen des réseaux sémantiques. Cette méthode permet de représenter les connaissances sous forme qualitative et d'effectuer des raisonnements sur ces connaissances (test d'hypothèses, etc.). Les travaux d'ampleur conduits au moyen de cette méthode c ncernent la modélisation des connaissances académiques portant sur 3025 réseaux trophiques de foreurs des céréales d'Afrique, ainsi que la modélisation des savoirs experts relatifs aux réseaux trophiques des bioagresseurs de la canne à sucre et aux effets de pratiques agricoles de protection de cette culture. Une perspective à l'emploi de cette méthodologie est de composer ces travaux pour appréhender la lutte biologique dans le contexte de la vallée du fleuve Sénégal où les cultures de canne à sucre et de céréales coexistent. Associés avec les savoirs locaux/traditionnels à l'oeuvre au sein du territoire, la finalité du travail proposé serait de modéliser l'effet d'actions individuelles sur un paysage partagé. (Résumé d'auteur)

Classification Agris : H10 - Pests of plants
U30 - Research methods
C30 - Documentation and information
F08 - Cropping patterns and systems

Auteurs et affiliations

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/576088/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-08 ]