Agritrop
Home

Améliorer la biodisponibilité du phosphore : comment valoriser les compétences des plantes et les mécanismes biologiques du sol ?

Plassard Claude, Robin Agnès, Le Cadre Edith, Marsden Claire, Trap Jean, Herrmann Laetitia, Waithaisong Kittima, Lesueur Didier, Blanchard Elodie, Chapuis-Lardy Lydie, Hinsinger Philippe. 2015. Améliorer la biodisponibilité du phosphore : comment valoriser les compétences des plantes et les mécanismes biologiques du sol ?. Innovations Agronomiques, 43 : pp. 115-138.

Journal article ; Article de synthèse ; Article de revue à comité de lecture Revue en libre accès total
[img]
Preview
Published version - Anglais
Use under authorization by the author or CIRAD.
Plassard et al_2015.pdf

Télécharger (342kB) | Preview

Titre anglais : Optimizing plant phosphorus acquisition from the soil

Abstract : Les ions orthophosphates (Pi) représentent les seules formes de phosphore (P) utilisable par les cultures. Dans les sols, ils sont généralement présents à de faibles concentrations dans la solution, en raison des nombreux processus géochimiques contraignant leur mobilité et disponibilité. Les plantes et les micro - organismes associés, au travers de relations rhizosphériques, symbiotiques et par la prédation des populations microbiennes, modifient considérablement la quantité de P que la plante est capable d'acquérir tout au long de sa croissance (biodisponibilité). Cette revue décrit les différents processus (modifications des racines, rôle du pH, des anions organiques, des enzymes, de la microfaune et de la macrofaune) qui peuvent modifier la biodisponibilité du P dans la rhizosphère. Des pistes pour mieux valoriser le potentiel intrinsèque des végétaux et de l'écologie des organismes du sol et optimiser l'acquisition de P des cultures à partir du sol sont proposées. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : Orthophosphate ions (Pi) are the only forms of phosphorus (P) available to plants. In soils, they are generally present at low concentrations because of a number of geochemical processes that restrict their solubility and mobility. Plants, due to their own properties and those of their associated microorganisms via rhizosphere or symbiotic relationships, as well as soil fauna, are able to change the amount of P taken up by roots, defined as P bioavailability. This review describes the different processes (root changes, role of pH, organic anions, enzymes, microfauna and macrofauna) that affect P bioavailability in the rhizosphere. It also discusses how plant properties and soil ecology could be better used to optimize plant P acquisition from the soil. (Résumé d'auteur)

Classification Agris : P33 - Soil chemistry and physics
P34 - Soil biology
F61 - Plant physiology - Nutrition

Axe stratégique Cirad : Axe 1 (2014-2018) - Agriculture écologiquement intensive

Auteurs et affiliations

  • Plassard Claude, INRA (FRA)
  • Robin Agnès, CIRAD-PERSYST-UMR Eco&Sols (BRA)
  • Le Cadre Edith, Montpellier SupAgro (FRA)
  • Marsden Claire, Montpellier SupAgro (FRA)
  • Trap Jean, IRD (FRA)
  • Herrmann Laetitia, Deakin University (AUS)
  • Waithaisong Kittima, INRA (FRA)
  • Lesueur Didier, CIRAD-PERSYST-UMR Eco&Sols (THA) ORCID: 0000-0002-6694-0869
  • Blanchard Elodie, CIRAD-BIOS-UMR AMAP (FRA)
  • Chapuis-Lardy Lydie, IRD (FRA)
  • Hinsinger Philippe, INRA (FRA)

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/579393/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-02 ]