Agritrop
Home

Adaptation des pratiques d'élevage des producteurs de l'Ouest du Burkina Faso face aux contraintes foncières et sanitaires

Koutou Mahamoudou, Sangaré Mamadou, Havard Michel, Vall Eric, Sanogo Lacina, Thombiano Taladidia, Vodouhé Simplice Davo. 2017. Adaptation des pratiques d'élevage des producteurs de l'Ouest du Burkina Faso face aux contraintes foncières et sanitaires. Agronomie Africaine, 28 (2) : pp. 13-24.

Journal article ; Article de recherche ; Article de revue à comité de lecture
[img] Published version - Français
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
Agronomie Africaine 28 janv 2017 Koutou Burkina Faso prtaiques élevage.pdf

Télécharger (646kB) | Request a copy

Titre anglais : Diversity of breeding practices in western cotton zone of Burkina Faso

Abstract : Dans les exploitations agricoles familiales de l'Ouest du Burkina Faso, l'élevage joue un socio-économique et culturel important. Cependant sa productivité est limitée principalement par des contraintes alimentaires et sanitaires. Cet article analyse ses contraintes et la diversité des pratiques d'alimentation et de soins développées par les producteurs pour y faire face. Les données ont été collectées par la méthode active de recherche participative et par enquête auprès d'un échantillon raisonné de 120 exploitations de la commune de Koumbia. L'analyse de variance (ANOVA) a été utilisée pour comparer les caractéristiques structurelles des agriculteurs, agro-éleveurs et éleveurs et le test de Khi2 pour comparer leurs pratiques d'élevage. Les résultats montrent que les stratégies d'alimentation des animaux sont plus variées que celles pour les soins. En saison des pluies, la taille élevée du cheptel des éleveurs ne leur permet pas l'accès aux bas-fonds (p < 0,01). Leurs animaux sont essentiellement sur les collines (p < 0,05) et illégalement dans les forêts classées (p < 0,5). En saison sèche, la pâture illégale des forêts classées par leurs animaux s'accentue (p < 0,01) et bon nombre partent en transhumance (p < 0,001). La distribution des résidus de cultures est marquée pour les veaux/velles (p < 0,001) et les vaches allaitantes (p < 0,001) chez les éleveurs, pour les boeufs de trait (p< 0,001) chez les agriculteurs et pour les animaux destinés à la vente chez les agro-éleveurs (p < 0,05). Les éleveurs distribuent plus de tourteau de coton aux vaches allaitantes (p < 0,001). Les agriculteurs vaccinent prioritairement les bovins tandis que les agro-éleveurs et éleveurs ciblent les bovins et les ovins (p < 0,01). Le déparasitage externe touche en premier lieu les bovins chez les agriculteurs et tous les ruminants chez les autres types de producteurs (p < 0,001). Des contraintes alimentaires et sanitaires handicapent l'élevage, dont l'amélioration de la productivité nécessite une synergie d'action des acteurs. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : In the family farm in Burkina Faso West, the breeding have a socio-economic and cultural important part. However its productivity is limited mainly by the food and medical constraints. This article analyzes the constraints and the diversity of animal feeding and health practices developed by producers to make face. The data were collected through participative approach and by investigation near reasoned sample of 120 farmers in the district of Koumbia. The Anova was used to compare the structural characteristics of the farmers, agro-stockbreeders and stockbreeders and the Khi2 test to compare their breeding practices. The results show that animal feeding strategies varied than health strategies. In rainy season, the high size of the livestock of the stockbreeders does not give to them access underworld (p < 0,01). Their animals are primarily on the hills (p < 0.05) and illegally in the classified forests (p < 0.5). In dry season, the illegal grazing ground of the forests classified by their animals is accentuated (p < 0.01) and good number leave in transhumance (p < 0.001). The distribution of the residues of cultures is shacked with for calves (p < 0.001) and the suckler cows (p<0.001) in the stockbreeders, for oxen of feature (p < 0.001) in the farmers, for the animals to be soldin the agro-stockbreeders (p < 0.05).The stockbreeders distribute more oil cake of cotton to the suckler cows (p < 0.001). The farmers vaccinate the cattle firstly while the agro-stockbreeders and stockbreeders target the cattle and the sheep (p < 0,01). The external deparasitage initially touches the cattle in the farmers and all the ruminants at the other farmer's types (p < 0.001).Food and medical constraints handicap the breeding.A synergy action of the actors is necessary to improve his productivity. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Exploitation agricole familiale, Alimentation des animaux, Méthode d'élevage, Santé animale, Soins de santé, approches participatives, Enquête sur exploitations agricoles, Typologie, Bétail, Ruminant, Bovin, Ovin, Animal domestique, Transhumance

Mots-clés géographiques Agrovoc : Burkina Faso, Afrique occidentale

Mots-clés complémentaires : Recherche participative

Mots-clés libres : Exploitation agricole, Pratiques d'élevage, Alimentation du bétail, Santé animale, Afrique de l'Ouest

Classification Agris : L01 - Animal husbandry
L02 - Animal feeding
E80 - Home economics, industries and crafts
L70 - Veterinary science and hygiene

Champ stratégique Cirad : Axe 1 (2014-2018) - Agriculture écologiquement intensive

Auteurs et affiliations

  • Koutou Mahamoudou, CIRDES (BFA)
  • Sangaré Mamadou, CIRDES (BFA)
  • Havard Michel, CIRAD-ES-UMR INNOVATION (BFA) ORCID: 0000-0002-9261-8435
  • Vall Eric, CIRAD-ES-UMR SELMET (FRA)
  • Sanogo Lacina, CIRDES (BFA)
  • Thombiano Taladidia, Université de Ouagadougou (BFA)
  • Vodouhé Simplice Davo, UAC (BEN)

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/583396/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-11-23 ]