Agritrop
Home

Epidémiologie de la fièvre de la Vallée du Rift en zone aride : Exemple de la Mauritanie

El Mamy Beyatt Ahmed Bezeid. 2016. Epidémiologie de la fièvre de la Vallée du Rift en zone aride : Exemple de la Mauritanie. Dakar : Université Cheikh Anta Diop, 180 p. Thèse de doctorat : Santé et biotechnologies animales : Université Cheikh Anta Diop

Thesis
[img] Published version - Français
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
2016_Ould El Mamy_Manuscritfinal apres correction Univ DAkar VF-30.01-2017.pdf

Télécharger (4MB) | Request a copy

Encadrement : Kane, Yaghouba ; Cêtre-Sossa, Catherine ; Lancelot, Renaud

Abstract : La fièvre de la Vallée du Rift (FVR) est une arbovirose zoonotique préoccupante en Mauritanie. Entre 1987 et 2015, il y a eu six épizooties/épidémies causant des centaines de décès chez l'Homme et des dégâts économiques considérables liés aux pertes animales directes et indirectes. Malgré une prise en charge relativement correcte sur le plan diagnostic, et une surveillance renforcée, les derniers épisodes de FVR ont pris de vitesse les services vétérinaires et ceux de santé publique, car la maladie a été souvent détectée après l'occurrence des premiers cas humains graves. Il s'est avéré par ailleurs que des erreurs d'appréciation de la situation épidémiologique ont contribué, en partie, aux échecs de maîtrise de ces épizooties/épidémies. L'objectif de ce travail est d'évaluer l'importance des paramètres clés de l'épidémiologie de la FVR, dont la prise en compte dans le système de surveillance pourrait améliorer la gestion des épidémies. Ainsi, le statut des dromadaires vis-à-vis de la FVR a été reconsidéré, confirmant leur sensibilité au virus et leur rôle dans sa dissémination. Le rôle de la mobilité animale dans la diffusion du virus s'avère aussi crucial dans cette dissémination. L'intégration de la surveillance entomologique, notamment dans les zones humides, apporterait des informations supplémentaires quant à la dynamique des vecteurs en favorisant une alerte précoce de la maladie. L'analyse qualitative du risque basée, d'une part, sur des critères environnementaux, et, d'autre part, sur l'analyse des réseaux commerciaux et de transhumance des ruminants, montre l'existence de plusieurs zones à risque qui n'étaient pas intégrées, jusqu'à présent, dans la surveillance. La prise en compte de la situation météorologique en temps quasi-réel, grâce à des jeux de données régionaux ou mondiaux, combinant les informations au sol à des images satellitaires, permet d'identifier les zones et périodes à risque. D'autre part, les tendances épidémiologiques peuvent être prédites en s'appuyant sur des scénarios issus de modèles climatiques. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : Rift Valley fever (RVF) is a zoonotic arbovirosis of concern in Mauritania. Between 1987 and 2015, six epizootics and epidemics were recorded, causing hundreds of human deaths and considerable direct and indirect economic losses. Despite good diagnosis capacities and specific surveillance system, the latest RVF episodes have overtaken veterinary as well as public health services. Indeed, RVF was only detected after the occurrence of severe clinical cases in humans. Also, misunderstanding the epidemiological situation led to failures in outbreak management. This work aims at assessing the importance of some drivers of RVF epidemiology in Mauritania to improve disease surveillance and control. Thus, the RVF status of dromedaries has been reconsidered, confirming their sensitivity and their role in spreading the virus. As a matter of fact, livestock mobility (trade, transhumance) is of crucial importance in disseminating the virus. The integration of entomological surveillance including wetlands, would provide additional information about the dynamics of the vectors by promoting early warning of the disease. Qualitative risk analysis accounting for both environmental and animal mobility indicators pointed out high-risk areas and periods that had been overlooked before. The integration of these data, as well as the availability of near-real time meteorological data sets combining ground and satellite information, allows the early detection of areas with an epidemic potential. Also, future epidemiological trends can be predicted using climatic scenarios derived from climatic models. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Épidémiologie, Transmission des maladies, Virus de la fièvre de la vallée du Rift, Étude de cas, Dromadaire, Analyse du risque, Gestion du risque, Contrôle de maladies, Surveillance épidémiologique, Distribution géographique, Évaluation de l'impact, Zone aride, Bétail, Transhumance, Genre humain, Facteur du milieu, Commercialisation, Facteur climatique, Modèle de simulation, Fièvre de la Vallée du Rift

Mots-clés géographiques Agrovoc : Mauritanie

Mots-clés complémentaires : Émergence

Classification Agris : L73 - Animal diseases
000 - Autres thèmes

Champ stratégique Cirad : Axe 4 (2014-2018) - Santé des animaux et des plantes

Auteurs et affiliations

  • El Mamy Beyatt Ahmed Bezeid, UCAD (SEN)

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/586412/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-11-23 ]