Agritrop
Home

Analyse des déterminants locaux et paysagers de la régulation naturelle de l'espèce Heliocheilus albipunctella : contribution à l'amélioration de la protection intégrée de la culture du mil à Bambey au Sénégal

Thiaw Ibrahima. 2019. Analyse des déterminants locaux et paysagers de la régulation naturelle de l'espèce Heliocheilus albipunctella : contribution à l'amélioration de la protection intégrée de la culture du mil à Bambey au Sénégal. Saint-Louis : Université Gaston Berger, 261 p. Thèse de doctorat : Ecosystèmes et environnement. Biodiversité et environnement : Université Gaston Berger

Thesis
[img]
Preview
Version Online first - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
These_IbrahimaThiaw_UGB_16mai2019.pdf

Télécharger (33MB) | Preview

Titre anglais : Analysing the effects of crop management and landscape context on Heliocheilus albipunctella de Joannis (Lepidoptera, Noctuidae) biological control: implications in integrated management of millet pests in Bambey area, Senegal

Encadrement : Soti, Valérie ; Mawloud, Mouhamadou

Abstract : L'étude de l'influence des pratiques agricoles et du contexte paysager sur les populations de bioagresseurs et de leurs ennemis naturels est une étape essentielle à la conception de systèmes de culture minimisant I 'usage des produits phytosanitaires et optimisant les régulations biologiques. L'objectif principal de ce travail est d'analyser et de comprendre l'influence des pratiques agricoles et des habitats semi-naturels sur les attaques de l'espèce Heliocheilus albipunctella, l'un des principaux insectes ravageurs du mil en Afrique de l'ouest et plus particulièrement sur sa régulation naturelle via ses principaux parasitoïdes que sont Bracon hebetor Say et Trichogrammatoiaea armigera. Pour se faire un réseau de 90 parcelles de mil dans la zone de Bambey (20*20 km) au Sénégal a été suivi en 2013 et 2014. Dans notre approche exploratoire multi-échelle, nous avons d'abord mis en évidence que la régulation naturelle de la mineuse de l'épi du mil (MEM) étaient à la fois corrélées a certaines pratiques culturales et a des contextes paysagers spécifiques. A l'échelle locale (250 m), nous constatons que la régulation naturelle de la MEM est plus forte dans les champs de case à proximité des villages et lorsque les parcelles de mil sont concentrées et contiguës. A une échelle plus large (1710 m), nous observons une forte influence de la densité d'arbres et de l'hétérogénéité du paysage. Ces résultats indiquent que la végétation semi-naturelle, ici principalement des arbres, doit être maintenue pour renforcer le contrôle biologique de H albipunctella. Des recherches supplémentaires ont ensuite été réalisées à l'échelle des espèces arborées, afin de mieux comprendre les relations entre les espèces et le niveau de régulation de la MEM. Les résultats montrent que le BSI (Biological Service Index) est positivement corrélé à la présence de l'espèce Faidherbia albida, le taux de parasitisme des oeufs à celle de Anogeissus leiocarpus, et enfin l'incidence de la présence des prédateurs d'oeufs a Azadirachta indica. Enfin, nous avons montré l'importance de la prise en compte des savoirs locaux et des pratiques de gestion du pare agroforestier qui ont d'abord mis en évidence l'influence des populations locales sur le maintien et la conservation des espèces végétales naturelles, et qui ont révélés une méconnaissance des agriculteurs sur l'importance de la biodiversité pour le maintien des ennemis naturels des ravageurs des cultures. L'ensemble des résultats et des connaissances produites dans ce travail permet de formuler de nouvelles pistes de gestion des populations de l'espèce H. albipunctella utilisant la régulation naturelle.

Résumé (autre langue) : Studying the effects of crop management and landscape context on pest populations and natural pest control at multiple spatial scales is a pre-requisite for developing innovative crop protection strategies and increasing the sustainability of agroecosystems. The aim of this study was to explore the relative importance of millet crop management and landscape context on Heliocheilus albipunctella attacks, one of the major millet insect pests in West Africa, and more particularly on its natural regulation by its main parasitoids Bracon hebetor Say and Trichogrammatoidea armigera. To reach that, a set of 90 millet plots in Bambey area (20 * 20 km) was followed in 2013 and 2014. In our multi-scale analysis, we first highlighted that the Millet Head Minner (MHM) biological control were mainly determined by specific cultural practices and landscape contexts. At the field scale, the study showed a positive effect of proximity of millet fields to villages and in concentrated and contiguous millets fields. At the landscape scale, among the eight spatial scales studied, the landscape diversity index (SHDI) and the tree density index (TPDI) at a 1750 m radius around sampling sites explained the greatest proportion of the variation of biological control of the millet head miner. This results indicates that semi-natural vegetation, here mainly trees, must be maintained to enhance biocontrol of H albipunctella. Further research was then conducted at tree species level to better understand the relationships between species and the level of MHM natural regulation. The results showed that the BSI (Biological Service Index) is positively correlated with the presence of Faidherbia albida, the eggs parasitism rate to the Anogeissus leiocarpus species, and finally the egg predation incidence with Azadirachta indica tree species. Finally, we have shown the importance of local knowledge and agroforestry park management practices, which first highlighted the influence of local populations on the maintenance and conservation of natural vegetation species, and which revealed a lack of knowledge of farmers about the importance of biodiversity for enhancing pests biological control. Our findings open new perspectives in terms of H albipunctella integrated pest management strategies maximizing biological control at the landscape scale.

Mots-clés Agrovoc : Pennisetum glaucum, Lutte biologique, Bracon hebetor, Trichogrammatoidea, Gestion intégrée des ravageurs, Connaissance indigène, Agroforesterie, Biodiversité

Mots-clés géographiques Agrovoc : Sénégal

Mots-clés complémentaires : Heliocheilus albipunctella, Trichogrammatoiaea armigera

Mots-clés libres : Heliocheilus albipunctella, Lutte biologique par conservation, Télédétection, Mil, Bambey, Ecologie du paysage, Protection intégrée

Classification Agris : H10 - Pests of plants
F40 - Plant ecology

Auteurs et affiliations

  • Thiaw Ibrahima, CIRAD-PERSYST-UPR AIDA (FRA)

Source : Cirad-Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/592114/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-09-30 ]