Agritrop
Home

Clones de cacaoyer

Ducamp Michel, Spence J.A.. 1999. Clones de cacaoyer. In : Efficacité de la production cacaoyère et la qualité du cacao au 21è. Actes = The efficacy of cocoa production and the quality of cocoa in the 21st century ; La eficacia da producao e a qualidade do cacau no seculo XX ; La eficacia de la produccion del cacao y la calidad del cacao en el siglo XXI : proceedings ; atas ; actas. Lagos : Cocoa Producers' Alliance, pp. 323-324. ISBN 9839906348 Conférence internationale sur la recherche cacaoyère. 12, Salvador de Bahia, Brésil, 17 November 1996/23 November 1996.

Paper with proceedings
[img] Published version - Français
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID6819.pdf

Télécharger (788kB)

Abstract : Le principal but de ce travail de collaboration entre le CIRAD-CP et l'unité de recherche sur le cacao était de caractériser la résistance à Crinipellis perniciosa (pathotype B.) des ressources génétiques conservées à la Banque de gênes internationale du cacao de Trinidad (ICG-T). Le seul véritable moyen de lutte contre cette maladie est de trouver une résistance génétique des clones de cacaoyer à la maladie du balai de sorcière. Dans le but de trouver cette résistance parmi 2.500 clones conservés à FICG-T, la méthode de travail suivante fut adoptée. Dans la première partie de nos activités, des observations définitives sur la maladie du balai de sorcière furent effectuées sur 280 clones. Le but de cette étude était d'éliminer les clones prédisposés à cette maladie et de ne retenir sur une "liste de dépistage" que ceux qui ne montraient aucune infection, ceci afin d'attester si le degré de résistance observé en champ se trouvait ou non confirmé. La méthode d'observation choisie est décrite, Sur la base de symptômes végétatif- ou relatifs aux coussinets floraux, 106 clones furent éliminés de la liste de dépistage car ils montraient une résistance moyenne ou certaine sensibilité en champ. Dans la seconde partie, la résistance en champs des clones sélectionnés devait être confirmée par des tests de dépistage. Deux méthodes de dépistage sont présentées. La première, basés sur une inoculation de boutures, nous a permis de confirmer la résistance végétative de Il clones ICS au pathotype B de C. pemiciosa. Pour trois autres clones ICS, le degré de résistance ne fut pas confirmé. La seconde méthode était basée sur une inoculation foliaire. Presque 150 clones de la liste de dépistage furent testés. Seulement 26 d'entre eux furent jugés végétativement résistants, classement qui confirma l'absence d'infection en champs des clones suivants: EET 397, 400, 17 clones GU, ICS 5; IMC 3, 6, 67, 107; Sca 6; TSII 919. L'aspect le plus important à souligner est que tous les clones classés résistants d'après le test sur feuilles ne montrèrent également aucune infection en champ. Les principales conclusions sont que, d'une part, la méthode utilisée dans l'étude évoquée ci dessus pourra être retenue pour la future évaluation d'autres clones du cacao, et que, d'autre part, les clones sélectionnés devront être testés sur le pathotype A de C. perniciosa. (Résumé d'auteur)

Classification Agris : H20 - Plant diseases
F30 - Plant genetics and breeding

Auteurs et affiliations

  • Ducamp Michel, CIRAD-CP-CACAO (FRA)
  • Spence J.A.

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/6819/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-05 ]